NOUVELLES

Les titres de la finance permettent au TSX de clôturer en légère hausse

15/10/2012 04:46 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a terminé la séance de lundi en légère hausse, encouragée par la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes dans le secteur financier américain et par de nouvelles données positives sur l'économie chinoise et américaine.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a avancé de 27,92 points pour clôturer à 12 229,96 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a retraité de 10,08 points à 1282,73 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,07 cent US à 102,04 cents US.

Les marchés new-yorkais ont aussi avancé après que Citigroup eut dévoilé un bénéfice et des revenus trimestriels supérieurs aux attentes. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 95,38 points à 13 424,23 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 20,07 points à 3064,18 points et que l'indice élargi S&P 500 a gagné 11,54 points à 1440,13 points.

Les investisseurs ont aussi été encouragés par de nouvelles données témoignant d'une hausse de 1,1 pour cent des ventes des détaillants américains en septembre, alors que les économistes ne misaient que sur une croissance de 0,8 pour cent.

Par ailleurs, l'indice des prix à la consommation de la Chine a grimpé de 1,9 pour cent en septembre par rapport à l'an dernier, alors qu'il affichait une hausse de deux pour cent en août.

Un rapport dévoilé tard vendredi, après la fermeture des marchés nord-américains, avait fait état d'un excédent commercial chinois avec le reste du monde de 27,7 milliards $ en septembre. Les exportations ont bondi de façon inattendue de 9,9 pour cent par rapport à l'année précédente, ce qui représente leur meilleur rythme en trois mois.

Les données sur la croissance économique de la Chine pour le troisième trimestre seront dévoilées vendredi. La croissance du produit intérieur brut devrait avoir ralenti à 7,4 pour cent, prédisent les analystes, ce qui serait sa plus lente croissance depuis le premier trimestre de 2009.

Les titres du secteur de la finance ont offert la meilleure performance du TSX lundi, avec un gain de 0,56 pour cent. L'action de la Banque Scotia (TSX:BNS) a avancé de 26 cents à 53,48 $, tandis que celle de la Financière Manuvie (TSX:MFC) a effacé 15 cents à 12 $.

Le secteur aurifère de Toronto a baissé de 0,4 pour cent, le cours du lingot d'or ayant reculé de 22,10 $ US à 1737,60 $ US l'once à New York. L'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a effacé 30 cents à 38,01 $.

Le secteur de l'énergie a abandonné 0,1 pour cent, témoignant de la stabilité des prix du pétrole. Le cours du pétrole brut a glissé d'un cent US à 91,85 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a perdu 12 cents à 30,13 $.

Le cours du cuivre n'a pas su profiter des données chinoises et est resté inchangé à 3,70 $ US la livre à New York. Sur le parquet torontois, le secteur des métaux de base a légèrement reculé. L'action de Capstone Mining (TSX:CS) a glissé de 3 cents à 2,34 $.

Le léger gain du TSX lundi fait suite à une glissade 1,74 pour cent réalisée sur l'ensemble de la semaine dernière, alors que les investisseurs s'étaient laissé décourager par une révision à la baisse des prévisions de croissance de l'économie mondiale du Fonds monétaire international.

PLUS:pc