NOUVELLES

Le Parlement israélien se réunit pour voter sur les élections anticipées

15/10/2012 03:16 EDT | Actualisé 14/12/2012 05:12 EST

La Knesset, le Parlement israélien, doit voter lundi une loi de dissolution permettant la tenue d'élections anticipées en Israël au début 2013, a déclaré un responsable.

"Nous allons utiliser une procédure accélérée qui devrait permettre le vote d'une loi de dissolution du Parlement en trois lectures durant la journée", a affirmé à la radio publique Yariv Levin, le président de la commission du Parlement, chargée des affaires internes de cette instance.

Ce projet de loi sera présenté dans l'après-midi après l'ouverture de la session d'hiver à 16H00 locales (14H00 GMT). Le même jour, le texte doit en principe être adopté en première lecture, puis passer en commission, avant de revenir devant le Parlement en séance plénière pour être approuvé en deuxième puis définitivement en troisième lecture.

Pour être adopté, ce texte qui doit fixer la date du scrutin anticipé doit être approuvé par une majorité absolue de 61 députés sur 120, a précisé à l'AFP le porte-parole de la Knesset, Yotam Yakir.

Selon les commentateurs, le projet devrait être voté sans problème après que le gouvernement a approuvé dimanche la proposition du Premier ministre Benjamin Netanyahu de tenir des élections générales anticipées le 22 janvier 2013.

M. Netanyahu avait décider d'avancer la date des élections en expliquant qu'il n'était pas en mesure de faire adopter par sa majorité actuelle un projet de budget d'austérité pour 2013.

Selon deux sondages en fin de semaine dernière, la coalition de droite de M. Netanyahu a creusé l'écart face aux partis d'opposition de centre et de gauche.

La législature devait s'achever normalement en octobre 2013.

jlr/tp

PLUS:afp