NOUVELLES

Le Nobel d'économie aux Américains Alvin Roth et Lloyd Shapley

15/10/2012 12:08 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

STOCKHOLM - STOCKHOLM (Sipa) — La France devra encore attendre pour trouver un successeur à Maurice Allais (1988). Le prix Nobel d'économie a en effet été décerné lundi aux Américains Alvin Roth et Lloyd Shapley, alors qu'un Français, Jean Tirole, figurait parmi les favoris. L'Académie royale des sciences de Suède a récompensé des travaux sur l'organisation et le fonctionnement des marchés ainsi que sur la théorie des incitations et des jeux.

"Il s'agit de travaux de micro-économie qui portent notamment sur la façon dont se forment les coalitions dans des groupes, afin de déterminer comment les personnes réagissent et prennent des décisions", a expliqué à l'agence de presse Sipa Henri Sterdyniak, économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE).

Pour Philippe Waechter, chef économiste de Natixis Asset Management, l'Académie a voulu récompenser de "purs théoriciens qui réfléchissent sur la forme des marchés et sur la manière de les organiser pour qu'ils soient le plus efficaces".

"Ce choix est un peu surprenant, inter-temporel", a commenté M. Sterdyniak lors d'un entretien téléphonique. "Alors que les questions du moment sont macro-économiques, on espérait quand même que des chercheurs qui ont travaillé sur la finance, comme l'Américain Robert Shiller, ou sur la dette, comme Kenneth Rogoff, auraient été distingués."

Alvin Roth, 60 ans, professeur à l'Université d'Harvard, à Boston, a déclaré à l'agence Associated Press qu'il donnerait son cours à ses étudiants de Stanford comme prévu lundi, "mais j'imagine qu'ils écouteront avec un intérêt renouvelé..."

Lloyd Shapley, 89 ans, est professeur émérite à l'Université de Californie, à Los Angeles. "Je me considère comme un mathématicien et c'est le prix d'économie. Jamais, jamais de ma vie je n'ai suivi un seul cours d'économie!", a réagi ce dernier, joint par téléphone par l'AP.

"Cette année, le prix concerne un problème économique central: comment faire correspondre, au mieux possible, les différents agents", a déclaré l'académie. Shapley a apporté des contributions théoriques sur ce terrain et Roth est allé un peu plus loin en appliquant la théorie aux marchés.

"Même si ces deux chercheurs ont travaillé chacun de leur côté, la combinaison de la théorie de M. Shapley avec les recherches empiriques, les expériences et la conception pratique ont donné lieu à un domaine florissant de la recherche. Ils ont amélioré la performance de plusieurs marchés", a expliqué l'académie.

Le prix Nobel de l'économie 2011 avait été attribué aux économistes américains Thomas Sargent et Christopher Sims pour leur travail empirique sur la cause et l'effet de l'économie et la politique.

Techniquement, ce n'est pas un Nobel car il n'a pas été établi par le Suédois Alfred Nobel mais a été instauré en 1968 par la Banque centrale suédoise en hommage à l'inventeur de la dynamite. Depuis, il est cependant remis avec les autres Nobel -médecine, physique-chimie, littérature et paix. La cérémonie a lieu le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de Nobel en 1896. Chaque prix est doté de 8 millions de couronnes suédoises, soit environ 925.000 euros.

ae-pyr-ic/AP-v0/st

PLUS:pc