NOUVELLES

La jeune Malala Yousufzai est transférée en Grande-Bretagne

15/10/2012 04:17 EDT | Actualisé 14/12/2012 05:12 EST

L'adolescente pakistanaise blessée par balle par les talibans en raison de son combat pour que les filles aient le droit d'aller à l'école a été transportée par avion lundi vers la Grande-Bretagne pour y être soignée, a annoncé l'armée pakistanaise.

« Le Pakistan a organisé avec les Émirats arabes unis le transport de Malala par avion médical vers la Grande-Bretagne », a indiqué l'armée par voie de communiqué.

Malala Yousufzai, 14 ans, a été opérée pour retirer des balles de son crâne et de son cou la semaine dernière, après avoir été visée par les talibans pakistanais à Mingora, dans la vallée de Swat, au nord-ouest de la capitale Islamabad, alors qu'elle revenait de l'école à bord d'un autobus scolaire.

La jeune fille avait été transportée par hélicoptère de la vallée de Swat à Peshawar, puis dans le principal hôpital militaire du pays, à Rawalpindi. Dimanche, l'armée avait fait état de « progrès réguliers et satisfaisants » dans le rétablissement de la jeune fille.

Des médecins spécialistes pakistanais et étrangers estiment désormais que Malala Yousufzai a besoin « de soins prolongés afin de se remettre entièrement sur les plans physiques et psychologiques », a déclaré l'armée, précisant que des os endommagés du crâne de l'adolescente devront aussi être traités ou remplacés.

Tandis que l'attentat a été vivement condamné par la communauté internationale, les autorités pakistanaises ont promis une récompense de 100 000 $ pour des informations permettant d'arrêter les responsables de l'attaque.

Les combattants armés du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP), allié au réseau Al-Qaïda, ont quant à eux affirmé l'avoir pris pour cible pour « son rôle de pionnière » dans la défense de l'éducation des jeunes filles.

Malala Yousufzai, prix national pour la paix

L'adolescence avait attiré l'attention en 2009, à l'âge de 11 ans, en racontant dans un documentaire télévisé de la BBC la fermeture de son école par les talibans, dans la vallée de Swat.

Elle avait continué de correspondre par la suite avec la BBC sous un nom d'emprunt pour protéger son identité. Elle racontait dans ses récits le quotidien et la vie d'une jeune fille sous le régime des talibans, qui ont tenu la vallée de Swat de 2007 à 2009.

Les talibans y ont imposé la charia de façon systématique et brutale, notamment en interdisant l'éducation des filles.

Malala Yousufzai, dont l'identité a été révélée après la reprise de la vallée par les forces gouvernementales pakistanaise, suscitait l'admiration au Pakistan et à l'étranger par son courage. Elle a d'ailleurs été la première récipiendaire du prix national pour la paix créé l'an dernier par le Pakistan.

PLUS: