NOUVELLES

Guantanamo: "pas de justice dans ce tribunal" dit le cerveau du 11-Septembre

15/10/2012 04:49 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

"Je ne pense pas qu'il y ait une quelconque justice dans ce tribunal", a proclamé Khaled Cheikh Mohammed, le cerveau autoproclamé des attentats du 11-Septembre lors de sa comparution lundi à Guantanamo.

M. Mohammed, alias KSM pour ses initiales en anglais, avait revendiqué "de A à Z" les attaques de 2001. Vêtu d'une tunique blanche et coiffé d'un turban de la même couleur, le principal accusé, qui porte une épaisse barbe teinte au henné, répondait aux questions du juge militaire, sur ses droits à se soustraire aux débats.

Le Pakistanais, aujourd'hui âgé de 47 ans, qui a fait des études aux Etats-Unis et parle couramment l'anglais, a choisi de répondre en arabe, à la différence de son neveu Ammar al-Baluchi, également appelé Ali Abdoul Aziz Ali.

Ce dernier a répondu avec humour qu'il "ferait en sorte de laisser des notes" dans sa cellule de Guantanamo, lorsque le juge lui demandait s'il comprenait que la procédure le concernant se poursuivrait en son absence en cas d'évasion de la prison.

Le juge James Pohl a autorisé lundi les accusés à se faire excuser des audiences et à ne pas assister aux débats et ce, dès mardi.

Les cinq accusés des attentats du 11-Septembre ont comparu lundi, pour la première fois depuis leur mise en accusation en mai, devant la justice militaire à Guantanamo, qui doit décider si le secret qui plane autour des tortures qu'ils ont subies doit être levé.

chv/are

PLUS:afp