NOUVELLES

Feu vert à l'aréna

15/10/2012 09:47 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

Le comté de King et le conseil municipal de Seattle ont donné leur approbation finale à une entente de 490 millions de dollars américains pour la construction d'un nouvel amphithéâtre devant servir à attirer un nouveau club de NBA, et possiblement une franchise de la Ligue nationale de hockey.

Cette approbation a été donnée malgré les menaces de poursuites des débardeurs du Port de Seattle.

Le conseil du comté a approuvé cette entente unanimement, tandis que le conseil municipal a donné son accord à la suite d'un vote de 7-2. Les deux paliers de gouvernement avaient précédemment approuvé une version préliminaire de l'entente.

Le maire de Seattle, Mike McGinn, a dit de cette entente qu'elle se voulait un important pas vers le retour du basketball professionnel. McGinn et le directeur du comté de King, Dow Constantine, doivent signer l'entente mardi.

Chris Hansen, un riche gestionnaire de fonds de placement spéculatifs, mène un groupe désirant ériger le nouvel aréna près des stades de baseball des Mariners et de football des Seahawks, au sud du centre-ville, avec un financement public de 200 millions. Cette somme serait remboursée avec des taxes perçues à l'utilisation du nouvel amphithéâtre.

Afin de rallier la majorité du conseil municipal, Hansen a accepté, en septembre dernier, de garantir lui-même ces 200 millions de fonds publics.

Selon cette entente, la proposition de construction devra être soumise à une analyse environnementale, ce qui pourrait prendre un an. Ce rapport servira à déterminer si d'autres sites, notamment au centre-ville, où se trouve le KeyArena, ne pourraient pas être considérés.

Ce n'est toutefois pas suffisant pour les syndicats de débardeurs de la ville. L'entente entre Hansen et la ville fait craindre à leurs membres les effets d'un achalandage accru dans une zone cruciale pour le transport, en raison de la proximité du Port de Seattle.

Ces syndicats prétendent que choisir le site avant une étude environnementale contrevient aux lois de l'État, en inversant les étapes. Ils ont menacé de lancer des poursuites qui auraient pour effet de bloquer l'entente si elle est ratifiée par McGinn et Constantine.

La ville de Seattle a perdu son club de la NBA en 2008 quand les SuperSonics sont partis pour Oklahoma City, où ils sont devenus le Thunder, au grand malheur des partisans. Le hockey a quitté Seattle il y a beaucoup plus longtemps : les Metropolitains, vainqueurs de la coupe Stanley en 1917, ont été démantelés en 1924.

Natif de Seattle, Hansen habite maintenant San Francisco. Il est l'un des premiers investisseurs de Facebook. Ce grand partisan des Sonics a été approché par McGinn l'an dernier afin de faire construire un nouvel aréna pour y attirer une équipe de la NBA, tout en espérant séduire également la LNH. Le KeyArena, où les Sonics jouaient, est jugé désuet et financièrement non viable.

The Associated Press

PLUS: