NOUVELLES

Espagne - Real Madrid - Mourinho préfère l'impopularité à l'inaction

15/10/2012 12:16 EDT | Actualisé 15/12/2012 05:12 EST

L'entraîneur portugais du Real Madrid José Mourinho préfère être critiqué pour tenter de motiver ses joueurs plutôt que de rester inactif et de conserver une bonne image auprès de tous, a-t-il affirmé lundi dans une interview diffusée sur le site du club.

"Comme entraîneur, je préfère m'attirer des critiques pour mon style agressif en conférence de presse et parce que je tente de piquer l'orgueil blessé de mes joueurs, plutôt que d'être politiquement correct et de continuer à perdre", a reconnu Mourinho en revenant sur le début de saison du Real Madrid.

Après une entame de Championnat compliquée, marquée par deux défaites à l'extérieur, qui a laissé le Real à 8 points du Barça, il a estimé qu'à dater de la remontée contre Manchester City en Ligue des champions (victoire 3-2), son équipe était entrée dans une "période de grande progression et de stabilité".

Sur le match nul obtenu récemment au Camp-Nou face à Barcelone, Mourinho s'est aussi montré satisfait: "Nous sommes toujours à 8 points, mais l'équipe en est sortie renforcée".

Etrangement, l'entraîneur portugais n'a pas fait référence aux deux forfaits en sélection du Portugais Coentrao (un mois d'absence) et du Brésilien Marcelo (trois mois), qui laissent le Real Madrid sans latéral gauche de métier.

Enfin, Mourinho s'est affirmé à l'aise au Real, ne se privant toutefois pas d'une pique contre ceux qu'il appelle des "pseudo-supporteurs madrilènes".

"Je pense être apprécié. Evidemment pas par tout le monde, c'est normal. Je continue de penser qu'il y a des pseudo-supporteurs, mais le Madrilène de coeur, celui qui a l'écharpe, celui que je croise dans la rue, je sens qu'il a confiance en moi", a assuré "The Special One".

cle/es

PLUS:afp