Le Conseil de presse blâme des animateurs de CHOI Radio X, après Richard Martineau

Publication: Mis à jour:
DOMINIC MAURAIS
Agence QMI

Après Richard Martineau, c'est au tour d'animateurs de CHOI Radio X, à Québec, d'être blâmés par le Conseil de presse.

Dans une décision rendue le 21 septembre, le Conseil de presse retient une plainte contre Dominic Maurais, animateur à CHOI, pour sa chronique «Les Soviets de salon» publiée dans le Journal de Québec.

Maurais affirmait que la «L’ASSÉ, de Gabriel Nadeau-Dubois, est affiliée à l’Union communiste libertaire (UCL) » et que «Les principaux organes de diffusion de l’ASSÉE et de la CLASSÉ sont les blogues de l’UCL». Des affirmations qui sont fausses.

Alex Bourdon-Charest a déposé une plainte pour «propos inexacts et diffamatoires envers la CLASSE (Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante)». Le Conseil de presse a retenu les deux motifs.

Comme lors de la décision concernant Richard Martineau, l'organisme a déploré que le Journal de Québec, propriété de Québecor, n'ait pas répondu à la plainte. Rappelons que Quebecor a quitté le Conseil de presse en juin 2010 en dénonçant son préjugé défavorable envers ses médias.

D'ailleurs, dans une autre décision, Richard Martineau est de nouveau blâmé par le Conseil de presse, cette fois pour expression de préjugés dans sa chronique «Enseignants: enseignez».

Landry et Gravel aussi

Dans une autre décision, le Conseil de presse retient des plaintes de «ton et propos irrespectueux et méprisants» contre les animateurs Denis Gravel et Jérôme Landry, du Show du matin à CHOI Radio X.

Cependant, les plaintes pour partialité et incitation à la violence sont rejetées.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

La décision du CPQ
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Deux animateurs de Radio X blâmés par le Conseil de presse ...

Stéphane Dupont et CHOI FM Radio X blâmés