NOUVELLES

Brahimi veut une trêve en Syrie pour la fête d'al-Adha fin octobre

15/10/2012 04:23 EDT | Actualisé 14/12/2012 05:12 EST

L'émissaire international Lakhdar Brahimi a appelé à un cessez-le-feu en Syrie à l'occasion de la fête musulmane du sacrifice ou l'Aïd al-Adha à la fin du mois d'octobre, selon un communiqué diffusé lundi par son porte-parole.

M. Brahimi, qui se trouvait dimanche à Téhéran dans le cadre d'une tournée régionale, a "appelé les autorités iraniennes à aider pour la mise en oeuvre d'un cessez-le-feu en Syrie lors de l'Aïd al-Adha, une des fêtes les plus sacrées célébrées par les musulmans à travers le monde", indique le communiqué.

Le médiateur "a affirmé que la crise en Syrie s'aggravait chaque jour et a souligné l'urgence de mettre fin au bain de sang", poursuit le texte, diffusé par son porte-parole Ahmad Fawzi.

"Il a répété l'appel du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon pour un cessez-le-feu et l'arrêt du flux d'armes à destination des deux parties (régime et rebelles)", selon le communiqué.

"Un tel cessez-le-feu favoriserait un environnement permettant au processus politique d'évoluer", a indiqué encore M. Brahimi, qui a rencontré dimanche le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, principal allié du président Bachar al-Assad.

"La Syrie a besoin aujourd'hui d'un véritable changement (...) notre objectif premier est (d'assurer) le bien-être (...) des Syriens et de les aider à construire un avenir qui réponde à leurs aspirations légitimes", a-t-il dit.

Le conflit sanglant en Syrie, qui a fait plus de 33.000 morts selon une ONG, est entré lundi dans son 20e mois avec des combats acharnés entre insurgés et rebelles à travers le pays, sans aucune issue en vue, et une crise ouverte avec le voisin turc.

ram/sw

PLUS:afp