NOUVELLES

WEC/Six Heures de Fuji - Toyota récidive grâce à Wurz-Lapierre-Nakajima

14/10/2012 04:36 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

La Toyota TS030 Hybrid de l'Autrichien Alexander Wurz, du Français Nicolas Lapierre et du Japonais Kazuki Nakajima a remporté dimanche les Six Heures de Fuji, 7e et avant-dernière manche du Championnat du monde d'endurance (WEC), sur le circuit de Fuji, soit sa 2e victoire en 2012.

Partie en pole position, la seule Toyota engagée a terminé avec 11 secondes d'avance sur l'Audi R18 hybride du Français Benoît Tréluyer, du Suisse Marcel Fässler et de l'Allemand André Lotterer, après six heures de course. Le podium a été complété, à un tour, par l'autre Audi du Danois Tom Kristensen et de l'Ecossais Allan McNish.

Les deux voitures de tête se sont arrêtées le même nombre de fois pour ravitailler (7), donc la différence ne s'est pas faite dans les stands. La Toyota est équipée d'un moteur essence, avec un système hybride de récupération d'énergie agissant sur le train arrière, et les Audi de moteurs diesel, avec un système hybride opérant sur le train avant.

C'est la deuxième victoire d'une Toyota en endurance cette saison, après les Six Heures de Sao Paulo en septembre, acquise pour l'honneur car le titre constructeurs est déjà garanti, depuis Silverstone fin août, à Audi, vainqueur deux fois en l'absence de Toyota, à Sebring (Floride) et à Spa (Belgique), en début de saison.

La dernière course de cette saison inaugurale en WEC aura lieu dans 15 jours à Shanghai (Chine), avec comme enjeu principal le titre mondial des pilotes d'endurance.

dlo/gd

PLUS:afp