NOUVELLES

GP de Corée du Sud - Le chanteur pop Psy dans le paddock de Formule 1

14/10/2012 01:52 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

Le chanteur de pop coréen Psy, dont le tube décalé et humoristique "Gangnam Style" a enflammé les charts mondiaux, s'est promené dimanche dans le paddock de Formule 1, avant le Grand Prix de Corée du Sud qu'il devait clôturer par un concert, sur le circuit de Yeongam.

Park Jae-Sang, alias Psy, 34 ans, a passé un moment dans le bungalow de l'écurie Red Bull, championne du monde de F1, puis a expliqué brièvement aux deux pilotes, l'Allemand Sebastian Vettel et l'Australien Mark Webber, devant les photographes et les caméras de télévision, les secrets de sa désormais célèbre "danse du cavalier".

"Où sont les filles sexy?", lui a demandé Vettel, 25 ans, en référence à son clip vidéo déjà visionné plus de 450 millions de fois sur internet. "Je ne les ai pas emmenées avec moi", a-t-il répliqué en riant.

Escorté par plusieurs journalistes pendant que des fans ravis le prenaient en photo, Psy a ensuite affirmé à l'AFP qu'il trouvait ce qui lui arrivait "incroyable" et qu'il n'était "pas prêt à faire face" à sa gloire nouvelle. Il était même question qu'il agite le drapeau à damier, à la fin de la course.

Dans le clip vidéo de son tube humoristique "Gangnam Style", sur fond de musique hip-hop, Psy, souriant et rondouillard, avec des lunettes de couleur, manie sans complexe l'auto-dérision. Il tranche avec les représentants de la K-pop, la pop coréenne, simples copies des "boys bands" anglo-saxonnes.

"Gangnam" est le nom du quartier chic de Séoul, connu pour ses boutiques de luxe, ses bars branchés et ses restaurants fréquentés par les célébrités et les mondains. Le pendant sud-coréen de Beverly Hills, selon Psy.

Le concert de Psy, après le GP de Corée, était prévu à partir de 18h00 locales, soit une heure après l'arrivée.

pst-dlo/gv

PLUS:afp