MUR DU SON - Le parachutiste autrichien Felix Baumgartner, 43 ans, s'est posé sans encombre dimanche après un saut d'une altitude record d'un peu plus de 39.000 mètres, dans le ciel du Nouveau-Mexique aux Etats-Unis. Un saut à découvrir en caméra embarquée dans la vidéo ci-dessus.

L'aventurier a franchi le mur du son après quelques dizaines de secondes et a pu ensuite ouvrir son parachute après un total de 4 minutes 20 secondes de chute libre. Il a pu atteindre la vitesse de 1341,9 km/h, soit 1,24 fois la vitesse du son (qui est de 1224 km/h)

» La vidéo complète du saut.

» LIRE AUSSI : Les fous du ciel en vidéos

"A un moment, j'ai vraiment cru que j'allais avoir des problèmes, a-t-il confié après coup. Pendant quelques secondes, j'ai cru que j'allais m'évanouir. J'allais appuyer sur le bouton (pour un parachute de secours) mais je savais que dans ce cas, il n'y aurait pas de record."


Felix Baumgartner : "A un moment, je me suis dit... par BFMTV

Son ascension initiale, jusqu'à 39 kilomètres dans le ciel, a duré plus de deux heures et demie. Après une longue check-list, l'Autrichien, muni d'une combinaison pressurisée le protégeant d'une température de -68°C s'est jeté dans le vide en plongeant la tête en avant pour prendre plus de vitesse. (voir la vidéo en haut de l'article)

Le saut a été suivi en direct par près de 7 millions d'internautes sur YouTube, grâce à plus de 35 caméras au sol et dans les airs, dont certaines attachées à la combinaison du parachutiste.

» Découvrez le saut de Felix Baumgartner en images.
(suite de l'article sous le diaporama)

Loading Slideshow...

Les conditions météorologiques défavorables à Roswell au Nouveau-Mexique, où s'est tenue l'expérience, avaient forcé l'aventurier à repousser trois fois sa tentative cette semaine. Mardi, le départ avait été annulé à la toute dernière minute à cause du vent.

Felix Baumgartner s'entraînait depuis cinq ans pour ce saut. Le plus grand danger pour lui était de perdre le contrôle lors de sa chute et de se mettre à tourner sur lui-même, entraînant une perte de connaissance.

Le record de saut en parachute en chute libre était détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'Armée de l'air américaine, Joe Kittinger, qui, à partir d'un ballon à l'hélium, avait sauté de 31.333 m.

Le vétéran de 83 ans faisait lui aussi partie de l'équipe Red Bull Stratos derrière Felix Baumgartner.

Entouré d'une équipe de spécialistes, l'Autrichien avait déjà effectué deux tests à près de 30 kilomètres d'altitude. Lors du dernier essai, en juillet, le sportif de l'extrême avait atteint la vitesse de 864 km/h.

» Découvrez d'autres sportifs de l'extrême qui se sont pris pour Icare.

Loading Slideshow...
  • Traverser la Manche en planant

    En 2003, Felix Baumgartner, encore lui, relie pour la première fois la France et l'Angleterre en traversant la Manche... en planant! Pour ce faire, il utilise une aile en fibre de carbone.

  • Jetman, le premier homme à réaction

    En 2011, Yves Rossi est devenu le premier "homme à réaction". Armé de deux ailes et d'un moteur à réaction, Jetman a volé en compagnie d'avions de chasse pendant quelques minutes.

  • Record du monde de l'homme canon

    L'homme canon David Marvin Jr a battu le record du monde de distance en se faisant propulser à plus de 59m, le 10 mars 2011.

  • "Wing suit", ou comment planer facilement

    Pas besoin de parachutes ou d'ailes pour planer. Il suffit d'un "Wing suit", une combinaison souple qui forme une aile, <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cureuil_volant">à la manière des écureuils volant</a>.

  • Wing suit... sans parachute

    Normalement, après un saut en Wing suit, on finit par déployer son parachute... sauf quand on s'appelle Gary Connery.

  • Jetpack en vrai

    Les jetpacks, il n'y en a pas que dans les dessins animés. La preuve en images.

  • Un Jetpack... fonctionnant à l'eau

    Mieux que le Jetpack, le Jetpack aquatique.