NOUVELLES

Dopage - Vasseur qualifie l'affaire Armstrong de "tragédie"

14/10/2012 09:20 EDT | Actualisé 14/12/2012 05:12 EST

Cédric Vasseur, qui fut coéquipier de Lance Armstrong en 2000 et 2001, a salué dimanche le "travail fantastique" des enquêteurs et a qualifié l'affaire de dopage tournant autour de l'Américain de "tragédie pour le monde du cyclisme".

"Pour information, j'ai déjà, de longue date, répondu aux questions des enquêteurs américains et français qui ont accompli un travail fantastique que je salue et qui permettra d'identifier tous les fautifs", a déclaré à l'AFP l'ancien maillot jaune du Tour de France (1997).

"Inutile de rappeler que je n'ai rien à voir dans cette organisation à qui je dois fort probablement ma non participation au Tour 2001, qui s'élançait de Dunkerque, ainsi que mon éviction de l'équipe", a ajouté Cédric Vasseur devenu consultant auprès des télévisions belge et française après l'arrêt de sa carrière à la fin de l'année 2007.

"Je n'ai aucun commentaire à faire sur les récents développements de l'affaire Armstrong que je qualifierais de tragédie pour le monde du cyclisme", a estimé l'ancien président de l'association internationale des coureurs (CPA), de 2007 à 2009.

Le Nordiste, aujourd'hui âgé de 42 ans, a couru chez les professionnels de 1994 à 2007 et gagné deux étapes à dix ans d'intervalle, l'une en 1997 (La Châtre) l'autre en 2007 (Marseille). Soupçonné de dopage en 2004 dans l'affaire Cofidis, il a été ensuite innocenté.

Durant son passage chez l'US Postal, il avait été évincé du groupe organisé autour d'Armstrong pour le Tour de France 2001, qui partait de Dunkerque près de chez lui. Fait exceptionnel, le public nordiste avait sifflé Lance Armstrong lors de la présentation des équipes avant le prologue.

jm/bm

PLUS:afp