NOUVELLES

Djokovic sauve cinq balles de match et triomphe au Masters de Shanghai

14/10/2012 12:33 EDT | Actualisé 14/12/2012 05:12 EST

SHANGHAI - Novak Djokovic a sauvé cinq balles de match au deuxième set pour battre Andy Murray 5-7, 7-6 (11) et 6-3 en finale du Masters de Shanghai, dimanche.

Dans un autre duel enlevant entre les finalistes de Flushing Meadows, le Serbe a semblé battu quand l'Écossais servait pour le match à 5-4, au deuxième set.

Djokovic a toutefois sauvé une balle de match, puis il a signé un bris pour 5-5. Il a sauvé quatre autres balles de match en bris d'impasse, puis a gardé cet élan lors du set décisif, avec notamment deux bris de plus. Il a pu savourer son cinquième titre de la saison.

«J'ai gagné le match mais comme tout le monde a pu le voir, c'était très serré, a dit Djokovic. Il est venu si près de la victoire que je ne peux pas vraiment dire que j'ai été le meilleur joueur.»

Murray, victorieux en cinq sets en Grand chelem new-yorkais, a sauvé deux balles de match avant d'envoyer un revers trop loin, concédant la victoire au Serbe. C'était un premier revers en 13 matches à Shanghai pour Murray, qui était le double champion en titre du tournoi.

«C'est décevant comme résultat mais je suis sûr que je vais bien m'en remettre, a dit Murray. Ce n'est pas comme si j'avais commis des erreurs flagrantes.»

Les deux joueurs ont eu des ennuis au service en début de match, une succession de bris menant à un score de 4-4, au premier set.

Djokovic a fracassé sa raquette quand il a été brisé pour la quatrième fois, au 11e jeu, mais le vent a tourné en sa faveur grâce à un coup audacieux.

En déficit 4-5 et 0-30 en deuxième manche, Djokovic a rejoint un lob et a signé un coup parfait entre les jambes, puis a remporté le point avec un amorti. Il a écarté une balle de match de Murray avec un coup droit, puis a réussi le bris sur un coup droit de son rival, deux points plus tard.

«Nous sommes des humains et nous ne devrions pas avoir honte de nos émotions, a mentionné le Serbe au sujet de sa raquette fracassée. Je ne vois rien de mal à montrer ce qu'on ressent, que ce soit positif ou négatif. Nous ne pouvons pas être impassibles pendant tout le match.»

Djokovic s'est imposé du coup droit à sa quatrième balle de set en bris d'impasse, puis il a triomphé peu après un bris lui donnant les devants 4-3, en manche décisive.

PLUS:pc