NOUVELLES

Manifestation pour la subvention des garderies privées

13/10/2012 04:24 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

Une centaine de parents et de propriétaires de garderies du Québec ont manifesté à Montréal pour demander au gouvernement Marois de subventionner les garderies privées existantes, avant de songer à ouvrir de nouveaux centres de la petite enfance (CPE).

Les membres de la Coalition des garderies privées non subventionnées du Québec se sont donné rendez-vous samedi matin devant les bureaux de la première ministre Pauline Marois, au centre-ville, pour dénoncer le système à deux vitesses en place au Québec.

Ils croient que le gouvernement devrait accorder une aide financière aux parents qui envoient leur enfant dans l'une des 600 garderies du réseau privé.

Étant donné que les CPE qui offrent des places à 7 dollars sont bondés, plus de 30 000 enfants doivent fréquenter des garderies privées, qui coûtent de 35 à 45 $ par jour. La coalition estime que le réseau privé existant a la capacité d'absorber les 35 000 places supplémentaires nécessaires pour répondre à la demande des familles québécoises.

Mme Marois s'était engagée, pendant la campagne électorale d'août dernier, à ce que tous les enfants du Québec aient accès à une place en garderie à 7 $.

PLUS: