NOUVELLES

Les rebelles ont abattu un avion de l'armée syrienne dans la province d'Alep

13/10/2012 01:00 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

Les rebelles ont abattu samedi un avion de combat de l'armée dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, a-t-on appris auprès d'un officier rebelle basé dans cette région et d'une ONG.

"Les rebelles ont abattu un avion de l'armée en périphérie ouest d'Alep", à une dizaine de kilomètres de la métropole commerçante, a déclaré un officier rebelle à un journaliste de l'AFP à Atme, un village situé dans la province voisine d'Idleb qui sert de base-arrière à la rébellion.

Il a précisé que l'appareil avait été abattu à la mitrailleuse lourde.

Des rebelles ont tiré en l'air brièvement pour célébrer l'événement, selon le journaliste de l'AFP.

Le président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane a déclaré à l'AFP que "les rebelles ont abattu un avion de combat dans l'ouest de la province d'Alep, où des combats font rage".

"L'avion était en train de bombarder le village de Khan al-Assal", a-t-il précisé.

Une vidéo amateur prise par des militants et distribuée par l'OSDH montre des gens courir vers un lieu où l'on voit une aile d'avion noircie par le feu ainsi que des morceaux de ce qui semble être la carlingue.

"Allah Akbar", scandent des gens sur place, toujours selon la vidéo.

"Les gens ont l'habitude de fêter l'événement lorsque des avions sont abattus parce qu'ils bombardent les zones civiles", a indiqué M. Abdel Rahmane.

Une seconde vidéo prise et distribuée par des militants montre un combattant rebelle conduire le caméraman amateur jusqu'aux restes de l'avion.

"Voilà les avions d'Assad!", crie un homme non identifié, en référence au président Bachar al-Assad.

L'officier rebelle d'Atme a affirmé en outre que les insurgés avaient bloqué une colonne de renforts envoyés depuis Alep vers la base d'Atareb, plus connue sous le nom de Base 46, qui est assiégée depuis trois semaines par les rebelles.

Depuis cette base, garnison stratégique à l'ouest d'Alep, l'armée arrose à intervalles réguliers de ses obus d'artillerie lourde les villages environnants.

La prise de la Base 46 marquerait une victoire majeure pour la rébellion, avec la "libération" quasi-complète d'un large territoire dans le nord-ouest, depuis la frontière turque jusqu'aux portes d'Alep, où rebelles et armée se livrent une bataille acharnée depuis mi-juillet.

Depuis le début de la révolte contre le régime, qui s'est militarisée face à la répression, la rébellion a annoncé à plusieurs reprises avoir abattu des hélicoptères ou des avions de l'armée qui bombardent sans relâche ses positions.

Un hélicoptère avait notamment été abattu le 5 octobre dans la banlieue est de Damas, selon l'OSDH.

ser-hba-vl/sbh

PLUS:afp