NOUVELLES

Les Bucs voudront avant tout contenir le demi étoile Jamaal Charles

13/10/2012 04:34 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

TAMPA, États-Unis - Les Buccaneers de Tampa Bay se préparent à une bonne dose de Jamaal Charles pour leur match à domicile face aux Chiefs de Kansas City, dimanche.

Les Chiefs espèrent que Brady Quinn remplacera adéquatement Matt Cassel, qui est blessé, mais les Bucs savent qu'ils devront avant tout stopper le rapide Charles.

«Ils ont une philosophie assez claire et je ne pense pas qu'ils vont s'en éloigner de beaucoup», a dit l'entraîneur des Buccaneers, Greg Schiano.

Les Chiefs (1-4) ont la deuxième meilleure attaque au sol de la NFL, récoltant ainsi une moyenne de 221,6 verges par match.

Charles s'illustre après avoir raté 14 matches en 2011 à cause d'une blessure à un genou. Le joueur de cinquième année domine la ligue avec 551 verges au sol, dont deux touchés. Il y a trois semaines, il a recueilli 233 verges au sol contre les Saints de la Nouvelle-Orléans.

Les Bucs (1-3) viennent d'avoir une semaine de congé, où Schiano a identifié les failles qui ont mené l'équipe vers trois défaites de suite.

«Nous avons tout regardé, a dit le quart des Buccaneers Josh Freeman, qui a grandi près de Kansas City, comme partisan des Chiefs. Il y avait du bon et du mauvais... le but est de refaire ce qui est bon et d'éliminer ce qui est mauvais.»

Freeman a complété 54,6 pour cent de ses passes pour 790 verges, dont cinq passes de touché. Il a commis quatre interceptions.

Les Chiefs dominent la NFL pour les revirements avec 19, dont neuf interceptions de Cassel, qui a subi une commotion dans le revers de 9-6 contre Baltimore, dimanche dernier.

Quinn en sera à son premier départ depuis décembre 2009, alors qu'il jouait pour les Browns de Cleveland.

«Je ne suis pas ici pour faire des prédictions ou quelque chose du genre, a dit Quinn. J'espère jouer de façon solide et nous donner une chance de gagner.»

L'entraîneur des Chiefs Romeo Crennel, qui était avec les Browns quand ceux-ci ont repêché Quinn au premier tour, en 2007, fait confiance à l'ancienne vedette de Notre Dame.

«Quinn est dans la ligue depuis longtemps et il a vu différents systèmes de jeu, a dit Crennel. Je pense qu'il est très heureux de l'occasion qui se présente à lui. Je pense qu'il va bien faire et en tirer le maximum.»

PLUS:pc