NOUVELLES

Le président de la Mauritanie a été blessé légèrement par des tirs amicaux

13/10/2012 07:40 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

NOUAKCHOTT, Mauritanie - Le président de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, a été légèrement blessé par des coups de feu amicaux, samedi, après que son véhicule eut été la cible de tirs de la part de soldats en banlieue de Nouakchott, la capitale.

La nouvelle a été annoncée par le ministre des Communications, Hamdi Ould Mahjoub.

Selon M. Mahjoub, M. Aziz a été atteint à un bras lorsqu'une unité militaire a fait feu en direction de son convoi. L'incident est survenu à 40 kilomètres au nord de la capitale, alors que le président revenait d'un périple dans le désert.

M. Mahjoub a précisé que la vie du président n'était pas en danger. Il se faisait soigner à l'hôpital militaire de Nouakchott.

Il n'était pas possible de savoir pourquoi des soldats auraient tiré sur le convoi présidentiel, mais selon certains médias, l'unité militaire n'avait pas été informée du périple de M. Aziz.

La Mauritanie a été déstabilisée par une organisation affilée à Al-Qaïda, qui a attaqué le pays à partir de bases situées au Mali, une nation voisine.

PLUS:pc