NOUVELLES

Le Nobel de la paix Muhammad Yunus financera des entreprises sociales en Haïti

13/10/2012 06:59 EDT | Actualisé 13/12/2012 05:12 EST

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Muhammad Yunus, lauréat du Prix Nobel de la paix en 2006, a annoncé samedi que son groupe visant à encourager le développement économique finançait plusieurs initiatives haïtiennes à travers un mélange de prêts et d'investissement de capitaux.

Parmi les projets intégrant la philosophie du développement des «entreprises sociales» de M. Yunus, on retrouve deux fermes aviaires, une boulangerie et une plantation de jatropha, une plante pouvant être utilisée pour produire du biodiésel. Cette entreprise offre une source d'énergie alternative tout en créant des emplois pour 200 agriculteurs.

Les montants investis dans chaque projet varient entre 80 000 $ US et 500 000 $, et sont regroupés dans des prêts dont les taux d'intérêt varient entre 6 et 10 pour cent.

De telles «entreprises sociales» doivent toutes avoir une mission sociale semblable à celle d'un organisme non-gouvernemental, mais également générer des revenus pour couvrir leurs coûts.

M. Yunus, un expert international en développement économique, a annoncé ces investissements au début d'un voyage de trois jours en Haïti. Ce périple inclut des visites sur le terrain et une conférence visant à examiner les manières dont sa philosophie du développement pourrait être utilisée pour combattre la pauvreté dans ce pays.

Il s'agit du deuxième voyage du genre de M. Yunus depuis l'an dernier, alors qu'il s'était rendu présenter sa philosophie des «entreprises sociales» dans cette nation pauvre des Caraïbes. Le pays se remet encore du tremblement de terre de janvier 2010 qui a provoqué l'effondrement de milliers de bâtiments, en plus de faire 300 000 morts et un million de déplacés.

L'entreprise de développement d'entreprises à caractère «social» du lauréat du Nobel, sise en Allemagne, a ouvert un bureau en Haïti après le séisme.

Muhammad Yunus est un banquier du Bangladesh connu pour avoir mis sur pied un programme de microcrédit pour les entrepreneurs qui étaient trop pauvres pour se qualifier pour des prêts bancaires traditionnels.

L'homme siège au sein d'un conseil d'administration rassemblant plus de 30 philanthropes, anciens leaders gouvernementaux et présidents d'entreprise qui conseillent le président haïtien Michel Martelly sur des questions économiques. L'ancien président américain Bill Clinton, qui est aussi l'envoyé spécial des Nations unies en Haïti, en est le co-président.

M. Yunus prévoit également lancer une compétition nationale d'entreprenariat social pour les étudiants universitaires avant de quitter le pays, lundi.

PLUS:pc