NOUVELLES

Tunisie: l'UE finance un nouveau programme d'appui à la justice

12/10/2012 12:52 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

La Commission européenne a adopté un nouveau programme d'appui à la Tunisie d'une valeur de 25 millions d'euros destinés à reformer la justice et le système pénitentiaire, a annoncé la délégation de l'Union européenne à Tunis.

Ce programma vise à "renforcer l'état de droit" en Tunisie, indique un communiqué de la délégation, affirmant que l'appui à la justice était une priorité de la coopération de l'UE avec la Tunisie.

"Cette aide prend une dimension particulière dans le contexte de la transition démocratique que connaît le pays", ajoute la délégation.

L'UE avait financé un programme similaire sous le règne du président déchu Ben Ali qui considérait les exigences européennes comme une ingérence dans un domaine de souveraineté.

Le nouveau programme européen vise à "appuyer l'indépendance et l'efficacité de la justice, l'accès à la justice et la modernisation du système pénitentiaire".

La réforme de la justice devrait également conduire à la révision de la législation de l'institution pénitentiaire et de la législation pénale en vue l'adapter aux normes internationales.

Le programme prévoit aussi la rénovation des tribunaux et centres pénitentiaires endommagés durant la révolution et insiste sur l'association de la société civile à sa mise en oeuvre.

"Les représentants de la société civile feront partie du comité de pilotage qui suivra la mise en oeuvre du projet européen", souligne-t-on de même source.

La convention relative à ce programme devait être signée vendredi par le ministre de la Justice, Noureddine Bhiri et la chef de Délégation de l'UE, Laura Baeza. Elle fait suite à un accord conclu le 2 octobre lors d'une visite du chef du gouvernement tunisien, l'islamiste Hamadi Jebali, à Bruxelles.

Bsh/vl

PLUS:afp