NOUVELLES

Territoires du Nord-Ouest: une bactérie très résistante inquiète les autorités

12/10/2012 04:20 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

YELLOWKNIFE - Les responsables de la santé publique des Territoires du Nord-Ouest (TNO) se disent très préoccupés par le taux grandissant d'infection à une bactérie très résistante qui peut être dangereuse pour la santé.

Les données dévoilées vendredi démontrent que le taux d'infection à la bactérie SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline) a plus que quadruplé au cours des cinq dernières années dans les TNO.

Bien que la bactérie représente une préoccupation pour les hôpitaux à travers le Canada, le sous-administrateur en chef de la santé publique des TNO, Kami Kandola, a soutenu que le SARM vivait maintenant au sein de la population.

M. Kandola a ajouté que le taux d'infection était supérieur chez les jeunes enfants vivant dans de petites communautés.

En tout, 55 personnes ont été hospitalisées à la suite d'infections causées par le SARM depuis 2008 et deux patients en sont morts.

Le SARM s'attaque généralement à la peau et aux tissus mous du corps. La bactérie peut également mener à des infections plus graves.

PLUS:pc