NOUVELLES

Pour Washington, le soutien russe à la Syrie est "dépourvu de moralité"

12/10/2012 06:50 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

La diplomatie américaine a jugé vendredi que le soutien de la Russie à la Syrie était "dépourvu de moralité", en réaction à l'interception cette semaine d'un avion de ligne syrien Moscou-Damas par la Turquie et qui convoyait du matériel militaire.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan avait confirmé jeudi que la cargaison saisie la veille à bord d'un Airbus A320 de Syrian Air assurant la liaison entre Moscou et Damas contenait "de l'équipement et des munitions à destination du ministère syrien de la Défense".

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a répondu vendredi que cet appareil syrien, que les Turcs ont contraint à faire escale à Ankara pour y être fouillé, convoyait du "matériel radar" tout à fait "légal".

La porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland a reconnu que la Russie n'avait violé aucun embargo pesant sur le régime du président syrien Bachar al-Assad, mais a estimé que "la politique (russe à l'égard de la Syrie) était dépourvue de moralité".

Washington et Moscou s'affrontent depuis des mois sur le dossier syrien, les Américains reprochant aux Russes d'avoir opposé à trois reprises leur veto, avec les Chinois, à des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU menaçant la Syrie de sanctions.

"Tous les autres (membres) du Conseil de sécurité font ce qu'ils peuvent de manière unilatérale pour s'assurer que le régime d'Assad ne bénéficie d'aucun soutien extérieur", a relevé Mme Nuland. "Nous disons depuis près d'un an qu'aucun pays responsable ne devrait aider la machine de guerre du régime d'Assad", a-t-elle encore déploré.

nr/lor

PLUS:afp