NOUVELLES

Pas de course en 2013

12/10/2012 01:40 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

L'équipe cycliste canadienne SpiderTech propulsée par C10 ne courra pas en 2013. L'équipe, procontinentale depuis 2011, suspend ses activités afin de se concentrer sur le WorldTour en 2014.

Les coureurs en ont été officiellement avisés mercredi.

« En tant que coureurs, la priorité numéro un, c'est de faire des courses. Tout le monde est un peu stressé, ce n'est pas une bonne nouvelle du tout », a dit François Parisien, 10e du Grand Prix de Québec en septembre dernier.

L'équipe « profitera de la prochaine année pour mettre l'accent sur ​​l'acquisition de commanditaires corporatifs supplémentaires », a indiqué Cycle Sport Management vendredi dans un communiqué.

« Nous nous éloignons des compétitions continentales afin de concentrer nos efforts sur l'acquisition du statut WorldTour de l'UCI. Nous avons pris la décision de concentrer nos efforts uniquement vers une éventuelle entrée au WorldTour pour 2014, et nous avons déterminé que nous avons besoin d'acquérir d'autres partenariats financiers pour atteindre cet objectif », a déclaré l'ex-coureur Steve Bauer, propriétaire de Cycle Sport Management.

Pour faire le saut en WorldTour, l'équipe a besoin d'un budget d'au moins 15 millions de dollars. Depuis deux ans, Bauer travaillait ardemment à attirer de nouveaux commanditaires. L'équipe n'avait toujours pas réussi à s'assurer un budget de 5 millions de dollars pour le niveau procontinental.

Pour 2013, Research in Motion, un partenaire de la première heure, avait décidé de retirer ses billes. Mais le nouveau président de RIM, Thorsten Heins, pencherait pour renouveler l'entente en 2014.

L'équipe SpiderTech assure cependant que le rapport de l'Agence antidopage américaine (USADA), qui éclabousse l'ancienne équipe US Postal et son patron Lance Armstrong depuis mercredi, n'a rien à voir avec la décision de SpiderTech, l'entreprise canadienne spécialisée dans les bandes kinésiologiques.

À l'instar de plusieurs coureurs, Parisien avait déjà un contrat avec SpiderTech pour 2013. L'équipe avait également conclu une entente avec le champion américain Timothy Duggan. SpiderTech, l'entreprise, honorera cependant le salaire des coureurs qui ne trouveront pas une autre équipe. Elle est même prête à verser une partie de leur salaire à leur nouvelle formation.

D'ailleurs, Bauer travaille fort pour replacer ses coureurs en cette période très avancée des transferts. Idéalement, tout le monde aurait trouvé une niche la semaine prochaine, ou au plus tard le 1er novembre.

« On ne peut pas se permettre de prendre une année sabbatique de course et espérer être au niveau ProTour en 2014. C'est impossible », affirme Parisien qui prendra quand même part avec quatre autres coéquipiers à la Coupe du Japon à compter du 20 octobre.

Selon nos informations, les jeunes Hugo Houle (2e du Tour de Beauce), Guillaume Boivin (médaillé de bronze de la course sur route espoirs aux mondiaux de 2010) et David Boily (2e du Tour de l'Avenir en 2011) seraient les coureurs les plus convoités par des équipes européennes.

En revanche, les vétérans Martin Gilbert et Keven Lacombe avaient, eux, décidé d'accrocher leur vélo au terme de la saison. Les Américains Caleb Fairly, Bjorn Selander et Lucas Euser avaient déjà mis les voiles vers de nouveaux horizons.

PLUS: