NOUVELLES

Les inquiétudes économiques coulent le TSX malgré de solides résultats bancaires

12/10/2012 04:57 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse vendredi, au terme d'une séance tranquille au cours de laquelle les investisseurs ont donné plus d'importance au recul des prix des matières premières qu'à la publication de solides résultats trimestriels dans le secteur bancaire des États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a retraité de 31,91 points pour terminer à 12 202,04 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a rendu 7,13 points à 1292,81 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,07 cent US à 102,11 cents US.

Les marchés new-yorkais ont eux aussi peu réagi au bénéfice de 5,7 milliards $ US affiché par JP Morgan, en hausse de 34 pour cent par rapport à ses profits de l'an dernier. La banque a mis moins d'argent de côté en prévision de ses mauvaises créances. Le bénéfice par action a atteint 1,40 $ US, ce qui s'est avéré supérieur à celui de 1,21 $ US attendu par les analystes interrogés par FactSet.

Les revenus de JP Morgan ont grimpé de six pour cent à 25,1 milliards $ US, tandis que les attentes étaient de 24,4 milliards $ US. L'action de la banque a reculé vendredi de 48 cents US à 41,62 $ US, mais elle a déjà largement récupéré depuis son creux de 31 $ US touché au début juin, après que la banque eut dévoilé une perte de courtage surprise de 6 milliards $ US.

Les principaux indices boursiers américains n'ont par ailleurs pas été davantage stimulés par les données sur la confiance des consommateurs.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 2,46 points à 13 328,85 points après que l'indice de l'Université du Michigan se soit établi à 83,1 points en octobre, contre 78,3 points en septembre.

L'indice composé du Nasdaq a effacé 5,3 points à 3044,11 points tandis que l'indice élargi S&P 500 a reculé de 4,25 points à 1428,59 points.

Les attentes sont faibles pour ce qui est des résultats financiers trimestriels à venir — plusieurs sociétés américaines doivent dévoiler les leurs la semaine prochaine — tandis que la crise de la dette de la zone euro continue à peser sur les économies européennes, nuisant aux résultats des multinationales. Le malaise a aussi commencé à se répandre dans les économies en développement, comme celle de la Chine.

Les analystes s'attendent à un déclin de 2,1 pour cent des bénéfices des sociétés inscrites au S&P 500 par rapport à l'an dernier, ce qui constituerait le premier recul annuel depuis la récession qui a suivi l'écroulement financier de 2008.

Les opérateurs ont aussi tenu compte vendredi des résultats trimestriels de la banque américaine Wells Fargo, qui ont, eux aussi, surpassé les attentes des analystes.

Sur l'ensemble de la semaine, le TSX a retraité de 217 points, soit 1,74 pour cent. Le parquet a notamment souffert de la révision à la baisse des prévisions du Fonds monétaire international (FMI), qui entrevoit maintenant une croissance économique mondiale de 3,3 pour cent pour 2012, comparativement à une prévision précédente de 3,5 pour cent.

Malgré tout, le TSX affiche une hausse d'environ 7,5 pour cent par rapport à son creux du mois de juin.

Le secteur aurifère a encaissé les plus importantes baisses, vendredi, avec un recul de 1,3 pour cent. Le cours du lingot d'or a cédé 10,90 $ US à 1759,70 $ US l'once. Sur le TSX, l'action de Barrick Gold (TSX:ABX) a effacé 73 cents à 38,31 $.

Le secteur des métaux de base a laissé 0,45 pour cent, le cours du cuivre ayant rendu 5 cents US à 3,70 $ US la livre à New York. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a lâché 50 cents à 29,89 $.

Le secteur de l'énergie a légèrement grimpé. Le cours du pétrole brut a reculé de 21 cents US à 91,86 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le prix de l'or noir a progressé cette semaine en raison des craintes qu'entretiennent certains analystes de voir la crise en Syrie prendre de l'ampleur et perturber les livraisons de pétrole du Moyen-Orient.

L'action de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a gagné 24 cents à 30,25 $.

PLUS:pc