NOUVELLES

Le Royaume-Uni mènera une nouvelle enquête sur le drame du stade d'Hillsborough

12/10/2012 09:59 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

LONDRES - Une commission indépendante britannique a annoncé vendredi à Londres qu'elle avait ouvert une nouvelle enquête, la plus importante jamais menée sur le rôle des policiers dans la tragédie du stade d'Hillsborough, à Sheffield, qui avait provoqué la mort de 96 partisans de Liverpool.

La Commission indépendante des plaintes contre la police (IPCC) a déclaré qu'elle mènerait des investigations pour découvrir ce qui s'est réellement passé le 15 avril 1989, et enquêterait sur la responsabilité d'un nombre important de policiers — en service ou retraités —, et sur les soupçons de dissimulation par la police qui ont suivi la tragédie.

Récemment, un rapport gouvernemental s'appuyant sur la publication de 400 000 documents rendus public seulement 23 ans après le drame avait confirmé que les défaillances de la police avaient directement mené à la catastrophe. En outre, les documents officiels avaient montré que de nombreux blessés s'étaient vu refuser un traitement médical qui aurait sans doute pu leur sauver la vie.

À la suite de la publication de ce rapport accablant la police, le premier ministre britannique David Cameron avait présenté ses excuses «pour une double injustice»: la faillite des secours et la tentative de la police d'incriminer les victimes.

Le 15 avril 1989, les supporters de l'équipe de football de Liverpool s'était rendus à Sheffield, dans le centre de l'Angleterre, pour encourager leur équipe, qui jouait un match important contre Nottingham Forest. En raison de travaux sur la route, des centaines de personnes étaient encore massées devant le stade à quelques minutes du début du match. La police avait alors ouvert une porte et une foule de supporters s'était immédiatement engouffrée dans un tunnel, se bousculant jusqu'à causer la mort de 96 d'entre eux.

PLUS:pc