NOUVELLES

Le rapport de l'ONU sur les droits de l'Homme en Iran est "biaisé" (Téhéran)

12/10/2012 01:09 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

Téhéran a qualifié le rapport du rapporteur spécial de l'ONU sur la situation des droits de l'Homme en Iran de "biaisé et politique", a rapporté vendredi l'agence Isna.

"L'Iran a protesté contre le caractère biaisé et politique du rapport d'Ahmed Shaheed dans sa réponse et lors du récent voyage du secrétaire général des Nations unies à Téhéran", affirme un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le texte ajoute que le rapport se base uniquement sur des "affirmations des groupes hostiles" au gouvernement iranien sans tenir compte des réponses de l'Iran.

M. Shaheed a demandé à Téhéran "d'envisager d'interdire l'exécution des mineurs" et réitère sa demande d'un "moratoire" sur la peine de mort dans le pays, dans un rapport adressé jeudi à l'Assemblée générale de l'ONU.

Il a également réclamé la libération des prisonniers politiques et invité Téhéran à enquêter sur des accusations de torture -- notamment à l'égard de défenseurs des droits de l'Homme -- et de violation de droits de la défense.

Pour établir son rapport, M. Shaheed n'a pas eu l'autorisation de se rendre en Iran.

Il en résulte "un tableau profondément préoccupant de la situation générale des droits de l'Homme" en Iran, souligne le document.

M. Shaheed a déjà soumis deux rapports depuis sa nomination en vertu d'une résolution de l'Assemblée générale de 2011, l'un en octobre d'avril 2011 et l'autre en mars 2012.

bur/vl

PLUS:afp