NOUVELLES

Le cycliste à la retraite Bertagnolli sera interrogé à propos de Ferrari

12/10/2012 11:29 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

ROME - Leonardo Bertagnolli, un cycliste qui a récemment pris sa retraite, a été convoqué à une audience auprès du procureur antidopage du Comité olympique national italien, la semaine prochaine, après avoir révélé certains détails sur le comportement de l'ancien médecin de Lance Armstrong qui est actuellement sous le coup d'une suspension.

Le témoignage de Bertagnolli devant le procureur de Padoue Benedetto Roberti, au mois de mai 2011, a été inclus dans le rapport de l'Agence antidopage des États-Unis sur Armstrong.

Bertagnolli a dit avoir commencé à travailler avec le Dr Michele Ferrari en 2007, après avoir obtenu la permission du gérant d'équipe de Liquigas Roberto Amadio et du médecin d'équipe Roberto Corsetti. Il a déclaré avoir payé Ferrari 12 000 euros (15 500 $) par année. Il a par ailleurs indiqué que plusieurs coéquipiers ont également consulté Ferrari.

Bertagnolli a pris sa retraite en juin après que l'UCI eut ouvert une enquête disciplinaire à son endroit. On le soupçonnait de dopage sanguin.

Le procureur antidopage du CONI cherche à imposer une suspension de trois ans à Bertagnolli. L'audience doit avoir lieu mardi.

Liquigas a dit ne pas avoir été impliqué dans cette affaire. Bertagnolli s'est aligné avec cette équipe en 2007 et 2008 avant de se retrouver avec Amica Chips (2009), Diquigiovanni (2009-10) et Lampre (2011). Il a remporté 17 épreuves en carrière, une étape de la Vuelta espagnole en 2007 et une étape du Giro d'Italie en 2009.

Bertagnolli n'a jamais échoué à un test antidopage, mais on le soupçonne de s'être dopé à cause de fluctuations importantes observées dans les valeurs sanguines d'échantillons qui ont été prévelés au fil des ans dans le but d'établir son passeport biologique.

PLUS:pc