NOUVELLES

Le Canada défait Cuba 3-0 dans son match de qualification pour la Coupe du monde

12/10/2012 07:29 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

TORONTO - Même si ses joueurs ont gâché bon nombre d'occasions de marquer, le Canada a dominé Cuba 3-0, vendredi, pour garder espoir de se qualifier pour la Coupe du monde de soccer.

Les Cubains (0-5-0) ont présenté une formation partante de 11 joueurs, à laquelle n'était greffé aucun substitut. À l'autre bout du terrain, le Canada (3-1-1) pouvait compter sur 10 joueurs substituts.

Tosaint Ricketts a ouvert la marque pour le Canada à la 14e minute.

La formation cubaine s'est vue amputée d'un autre joueur lors de la 73e minute, après que Roberto Linares eut été expulsé de la rencontre.

Trois minutes plus tard, le Canadien Olivier Occéan a lui aussi été chassé du match à la suite d'une mêlée survenue après que Will Johnson eut doublé l'avance des siens.

Occéan ne sera donc pas en mesure d'affronter le Honduras dans le prochain match de qualification du Canada.

David Edgar a fait 3-0 lors de la 78e minute pour sceller l'issue de la rencontre.

Les Canadiens se mesureront aux Honduriens chez eux mardi, dans le cadre de la dernière journée de cette ronde de qualification de la zone CONCACAF.

La formation canadienne aura besoin d'un match nul ou d'une victoire pour passer au tour suivant.

Le Panama a fait match nul avec le Honduras 0-0 dans l'autre match du groupe C, plus tard vendredi.

Cela signifie que le Panama (3-1-1) et le Canada se trouvent à égalité avec une récolte de 10 points. Le Honduras (2-1-2) en a huit, tandis que Cuba n'en a aucun.

Le Panama accueillera l'équipe cubaine dans l'autre match présenté mardi.

Mais le Canada pourrait perdre contre le Honduras et tout de même atteindre la ronde suivante, dans la peu probable éventualité où Cuba battait le Panama et que la formation canadienne ait l'avantage au chapitre de la différence des buts.

Les deux meilleures équipes du groupe accéderont à la dernière phase de qualifications dans la zone CONCACAF, qui regroupera six équipes. Cette zone englobe l'Amérique du nord, l'Amérique centrale et les Caraïbes.

Lorsqu'on lui a demandé d'évaluer quel aurait dû être le pointage final du match compte-tenu de toutes les chances ratées par son équipe à l'attaque, le milieu de terrain canadien Atiba Hutchinson a pris une pause pour réfléchir à sa réponse avant de la donner aux journalistes.

«Je crois qu'on aurait pu marquer au moins sept buts, a-t-il finalement déclaré. On n'en a évidemment enfilés que trois, et c'est un peu pour ça que certains joueurs avaient la mine basse après le match. On sait qu'on aurait pu faire bouger les cordages beaucoup plus souvent.»

Le capitaine Kevin McKenna était inconsolable lorsqu'il a quitté le BMO Field.

«On ne concrétise pas nos chances, et ça pourrait nous coûter très cher au Honduras, a-t-il évoqué en sachant que la différence de buts déterminera quelle équipe passera à la ronde suivante advenant un bris d'égalité. Notre destin est entre nos mains, on doit absolument faire match nul ou gagner le match (contre le Honduras). Mais ç'aurait été bien d'enlever cette pression sur nos épaules en inscrivant plus de buts ce soir (vendredi). Ce n'est malheureusement pas comme ça que ça s'est déroulé.»

Pas de substituts pour les Cubains

Aucune explication n'a été donnée pour le moment quant au choix de Cuba de disputer son match sans substituts. L'entraîneur de la formation cubaine a cependant déclaré que 15 joueurs avaient fait le voyage vers le Canada, et que quatre d'entre eux n'étaient plus là.

Les Cubains, classés au 146e rang mondial, ne jouaient que par formalité, puisqu'ils croupissent en queue de peloton.

PLUS:pc