NOUVELLES

L'auteure Alice Munro annule sa visite à un festival pour des raisons de santé

12/10/2012 02:09 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

TORONTO - La légende de la littérature canadienne Alice Munro a renoncé à participer au prochain Festival international des auteurs (IFOA) à Toronto pour des raisons de santé.

L'écrivaine devait à l'origine offrir une lecture et une entrevue dans le cadre du festival afin de faire la promotion de son nouveau recueil de nouvelles, «Dear Life».

Mais son ami et éditeur de longue date, Douglas Gibson, a annoncé vendredi qu'elle ne serait pas en mesure de prendre part à l'événement.

Dans un communiqué, M. Gibson a rappelé que Mme Munro était âgée de 81 ans et que sa santé était fragile, ce qui l'empêchait d'honorer son engagement auprès de l'IFOA malgré son désir de le faire.

Il a plus tard précisé dans une conversation téléphonique avec La Presse Canadienne que l'auteure se portait bien et qu'elle menait une existence tranquille dans la région de Goderich, au sud de l'Ontario.

Douglas Gibson, qui publie les écrits de l'écrivaine depuis son recueil «Who Do You Think You Are» sorti en 1978, a ajouté qu'il n'avait pas voulu alarmer les gens.

«Il y a une semaine, j'ai passé la journée avec elle en espérant trouver un arrangement, mais elle a décidé que ce n'était tout simplement pas possible», a-t-il dit.

Les organisateurs du festival ont pour leur part expliqué qu'ils avaient tenté jusqu'à la dernière minute de faire en sorte que la soirée ait lieu, mais avaient dû se rendre à l'évidence que l'annulation était la meilleure solution.

Trois ans plus tôt, Alice Munro avait confié durant une interview accordée au IFOA avoir subi une chirurgie cardiaque et lutté contre un cancer, sans toutefois donner de détails.

La direction du festival a indiqué que la billetterie du Centre Harbourfront, où se déroulera l'IFOA du 18 au 28 octobre, communiquerait sous peu avec les personnes ayant acheté des billets pour l'événement avec Mme Munro.

Née à Wingham en Ontario, Alice Munro a acquis une reconnaissance internationale pour ses nouvelles décrivant la vie des femmes dans les petites villes ontariennes.

Parmi les honneurs qu'elle a reçus durant sa carrière figurent trois prix du Gouverneur général, deux prix Giller et le Man Booker International Prize.

PLUS:pc