NOUVELLES

Heurts au Caire entre partisans et opposants au président Morsi, des blessés

12/10/2012 10:30 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

Des heurts opposaient vendredi après-midi partisans et adversaires du président égyptien Mohamed Morsi qui manifestaient séparément sur la place Tahrir du Caire, a rapporté un journaliste de l'AFP.

Selon le ministère de la Santé, 12 personnes ont été blessées alors que des manifestants des deux camps échangeaient des jets de pierres dans les premières violences de cette ampleur depuis l'élection de M. Morsi en juin.

Les heurts ont commencé quand des partisans des Frères ont détruit le podium d'un groupe qui scandait des slogans anti-Morsi.

A l'appel des Frères musulmans dont est issu le chef d'Etat, des centaines de personnes ont manifesté contre l'acquittement mercredi de figures de l'ancien régime, poursuivies pour la mort de manifestants pendant la révolte qui a provoqué la chute de Hosni Moubarak, début 2011.

La formation politique des Frères, le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), a enjoint le procureur d'apporter des preuves supplémentaires pour un nouveau procès ou de démissionner.

Une autre manifestation avait été convoquée pour ce vendredi par des militants laïques pour réclamer la formation d'une nouvelle commission constituante plus représentative, alors que la Haute cour administrative doit se prononcer mardi sur la légalité de la commission actuelle dominée par les islamistes.

Des heurts ont éclaté à plusieurs endroits de l'emblématique place Tahrir, épicentre de la révolte ayant provoqué le départ du président déchu Hosni Moubarak en janvier-février 2011.

"A bas le règne du Guide suprême", scandaient des manifestants anti-Morsi, faisant référence au Numéro 1 de la confrérie islamiste Mohammed Badie.

vid-se/feb/sbh

PLUS:afp