NOUVELLES

Dopage - Bruyneel "surpris et extrêmement déçu" par l'Usada

12/10/2012 05:06 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

Johan Bruyneel, ancien directeur sportif de Lance Armstrong, s'est déclaré vendredi "surpris et extrêmement déçu" que l'agence antidopage américaine (Usada) ait fait fi de la présomption d'innocence à son égard.

Dans la foulée de son départ du poste de manageur général de la formation RadioShack, le Belge a diffusé sur son site internet personnel un communiqué assurant qu'il avait choisi de se retirer "pour se consacrer sur (sa) défense et d'éviter des distractions inutiles à l'équipe".

"J'espère toujours pouvoir me défendre devant une assemblée libre de tout préjugé, mais je crains que la manoeuvre bien orchestrée de l'Usada ne m'ait porté un préjudice irréversible", a estimé Bruyneel, qui était associé aux sept victoires d'Armstrong dans le Tour de France (1999 à 2005) en tant que directeur sportif.

"Je suis surpris et extrêmement déçu que l'Usada ait rendues publiques des informations contre moi avant même de m'avoir permis d'examiner les éléments de preuve et de me défendre", a déclaré l'ancien responsable des équipes US Postal puis Discovery Channel.

Le Belge a qualifié de "troublante" la démarche de l'Usada: "Elle ne respecte pas les principes de base comme le fait d'être entendu et la présomption d'innocence."

"J'espère que chacun comprendra que je ne peux malheureusement pas faire de commentaires supplémentaires pour l'instant afin de préserver l'intégrité des procédures en cours", a ajouté Bruyneel avant de remercier ceux qui le soutiennent "dans ces jours difficiles".

Au contraire d'Armstrong, Bruyneel a demandé à être entendu par un panel d'arbitres (trois membres en général) dans le cadre de la procédure disciplinaire pour dopage ouverte contre lui par l'Usada.

Suivant le rapport publié mercredi par l'agence américaine, le Belge a joué un rôle majeur dans le système de dopage organisé autour du septuple vainqueur du Tour.

jm/sk

PLUS:afp