NOUVELLES

Deuxième repli de l'indice précurseur de Desjardins

12/10/2012 05:46 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

L'économie du Québec a continué de ralentir au cours des derniers mois, selon l'indice précurseur du Mouvement Desjardins.

L'indice maison s'est replié en août de 0,2 % après avoir déjà reculé de 0,1 % en juillet. Ce repli « s'avère préoccupant dans un contexte où la hausse annualisée du PIB réel a été inférieure à 1 % au deuxième trimestre de 2012 », expose Desjardins.

Le Mouvement Desjardins note que l'amélioration du marché du travail peine à faire contrepoids à trois facteurs négatifs, soit le climat économique mondial, l'augmentation du fardeau fiscal des Québécois et le prix élevé de l'essence.

Par ailleurs, si les investissements des entreprises et les investissements dans le secteur résidentiel sont très vigoureux, la progression des dépenses des ménages et des gouvernements est à peine positive.

Sur le marché immobilier, les ventes de résidences effectuées par l'entremise des courtiers immobiliers ont affiché un recul annuel de 6,3 % en août au Québec, souligne le Mouvement Desjardins.

Quant au marché extérieur, « la progression modérée de l'économie américaine n'est pas suffisante pour stimuler les exportations vers cette destination ». Les points d'appui de l'économie du Québec sont donc peu nombreux, ce qui la rend plus vulnérable aux soubresauts de l'économie mondiale, évalue Desjardins.

Les économistes croient qu'il serait étonnant que l'économie québécoise se redresse d'ici la fin de l'année.

PLUS: