NOUVELLES

Des heurts éclatent au Caire entre pro et anti-Morsi

12/10/2012 02:19 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

CAIRO - LE CAIRE (Sipa) — Des affrontements ont éclaté vendredi au Caire entre des partisans et des adversaires du président islamiste égyptien Mohammed Morsi.

Des partisans du président ont pris d'assaut une tribune de militants de l'opposition qui proféraient des insultes contre Morsi sur la place Tahrir. Les deux camps se sont lancé des pierres et se sont battus. Des coups de feu ont été tirés. Certains manifestants ont été blessés.

Des mouvements laïcs avaient appelé à manifester vendredi pour exiger que Morsi, qui dirige le pays depuis cent jours, tienne les promesses qu'il a faites. Ils critiquent également le fait que la nouvelle constitution soit rédigée par des islamistes, dont certains sont issus des Frères musulmans comme le président.

Les Egyptiens traversent des difficultés au niveau économique, mais aussi au niveau de la sécurité.

La grogne a monté aussi cette semaine à cause de l'acquittement mercredi de 24 partisans de l'ancien président Hosni Moubarak, accusés d'avoir organisé la meurtrière "charge des dromadaires" contre les manifestants lors du soulèvement de l'an dernier sur la place Tahrir.

Le président Morsi, en déplacement à Alexandrie vendredi, a annoncé que les hauts responsables de l'ancien régime seraient jugés malgré le verdict prononcé mercredi.

"Beaucoup d'Egyptiens ont été privés de certains droits" sous Moubarak, a déclaré Morsi, entouré de la foule. "Ils ont surtout manqué de liberté", a-t-il ajouté.

Suite à l'acquittement des 24 partisans de Moubarak, Morsi a limogé jeudi le procureur général d'Egypte Abdel Maguid Mahmoud qui avait été critiqué pour avoir monté un dossier bâclé.

pyr/AP-v

PLUS:pc