NOUVELLES

Après la saison qu'ils ont connue, les A's espèrent que l'équipe restera intacte

12/10/2012 07:01 EDT | Actualisé 12/12/2012 05:12 EST

OAKLAND, États-Unis - La dernière remontée de la surprenante saison des Athletics d'Oakland n'a finalement pas connu le dénouement escompté.

Au cours d'une année où l'équipe a terminé au premier rang des majeures au chapitre des circuits victorieux avec 14, en ajoutant un dans le match no 4 de leur série de section, la saison des Athletics s'est terminée avec une autre série perdue contre les Tigers de Detroit.

N'empêche que personne n'aurait cru que cette bande de recrues et de nouveaux venus jouerait aussi bien jusqu'en octobre. Une poignée de gens croyaient encore en leurs chances lorsqu'ils tiraient de l'arrière 0-2 dans leur série trois de cinq, avant qu'Oakland ne réussisse une autre incroyable remontée pour forcer la tenue d'une cinquième et ultime rencontre.

Mais ce sont les Tigers ont finalement remporté le match décisif de jeudi 6-0.

«Je ne pensais pas que ça se finirait comme ça, a déclaré Grant Balfour. Je croyais sincièrement que quelque chose de fou allait se produire et qu'on allait réussir à nous en sortir, mais ce n'est pas comme ça que ça s'est déroulé. Sauf qu'on doit garder la tête haute, on a connu une excellente saison. C'est simplement frustrant d'être aussi près du but et de ne pas réussir à l'atteindre.»

Les A's, champions de la section ouest de l'Américaine, sont devenus la première équipe de l'histoire des majeures à décrocher un titre de section après avoir tiré de l'arrière par cinq matchs avec moins de 10 rencontres à jouer au calendrier régulier.

Le directeur général Billy Beane a l'intention de garder l'équipe la plus intacte possible en vue de la saison 2013.

Mais le gérant Bob Melvin n'était pas en mesure de voir aussi loin, vendredi, la défaite des siens étant encore trop fraîche dans sa mémoire. Il a prévu de prendre l'avion pour retourner chez lui à New York, samedi.

«Les attentes étaient effectivement assez élevées pour notre équipe, a-t-il mentionné, assis dans son bureau, alors que les joueurs étaient au stade pour y récuperer leurs effets personnels. C'est une journée assez vide aujourd'hui (vendredi). Je n'avais pas prévu de passer ma journée comme ça.»

PLUS:pc