NOUVELLES

Open d'Australie: discussions "constructives" avec les joueurs

11/10/2012 06:21 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Les responsables du tennis australien ont affirmé jeudi qu'ils avaient eu des entretiens constructifs avec les joueurs qui demandent que leur soit versé une plus grande part du chiffre d'affaires de l'Open d'Australie, au lendemain des déclarations de l'Ecossais Andy Murray minimisant les risques de boycott du tournoi.

La semaine passée, les organisateurs du premier tournoi du Grand Chelem de l'année ont annoncé que la bourse totale de l'Open d'Australie augmenterait de 4 millions de dollars australiens (3,2 M d'euros) pour atteindre le niveau record de 30 millions de dollars australiens (24 M d'euros).

Cette décision d'augmentation de la dotation est notamment destinée à améliorer les primes versées aux joueurs éliminés dès le 1er tour, un sujet souvent évoqué par les représentants des joueurs, les plus modestes d'entre eux ayant du mal à faire face à leurs frais de déplacements et d'hébergement.

Cette année, les éliminés au premier tour de l'Open d'Australie, qui se dispute en janvier, touchaient 20.800 dollars australiens (21.600 dollars).

Le président de la Fédération australienne de tennis Steve Wood a indiqué qu'il avait eu des rencontres avec l'ATP et le conseil des joueurs présidé par le Suisse Roger Federer au Masters 1000 de Shanghai pour une meilleure répartition de la dotation des joueurs.

"Tennis Australia a eu des discussions très constructives et positives avec l'ATP et le conseil des joueurs", a-t-il dit dans un communiqué.

"Nous avons le sentiment d'avoir été bien accueillis (quant aux propositions) et nous sommes optimistes pour l'avenir. Nous avons discuté de nos projets à long terme pour la dotation des joueurs, incluant d'autres augmentations significatives, et le retour que nous avons eu de l'ATP et des joueurs a été positif", a ajouté M. Wood.

mp/ami/eb/jgu

PLUS:afp