NOUVELLES

Match amical - Brésil-Irak: Doublé d'Oscar, retour réussi de Kaka

11/10/2012 04:58 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Le Brésil, grâce à un doublé d'Oscar et un retour parfait de Kaka (un but, une passe décisive), s'est promené devant une équipe d'Irak bien trop faible (6-0), jeudi soir en match amical à Malmö (6-0).

Sous le regard de Zlatan Ibrahimovic, venu en voisin, la Seleçao n'a pas eu à forcer son talent pour dominer des Irakiens pleins de bonne volonté mais limités techniquement, qu'elle affrontait pour la première fois.

Kaka, qui effectuait son retour à 30 ans en sélection depuis l'élimination du Brésil en quart de finale du Mondial-2010, a pleinement saisi sa chance en coordonnant le jeu des Brésiliens.

"Je me sens très bien, je suis heureux d'être de nouveau en sélection, d'évoluer avec de jeunes joueurs", a souligné le meneur de jeu du Real Madrid.

Ainsi, Oscar a logiquement ouvert la marque pour les hommes de Mano Menezes à la 22e minute après une passe décisive de Neymar, l'action ayant été initiée par Kaka.

Quatre minutes plus tard, Oscar doublait la marque après avoir été servi à la perfection par... Kaka. Et juste avant la pause, Paulinho ratait de peu le 3-0.

Au retour des vestiaires, l'élan offensif d'Oscar n'était pas calmé pour autant et il aurait pu signer un beau triplé après un centre d'Adriano, mais son tir passait de peu à côté (47e). Ce n'était que partie remise puisque Kaka s'en est chargé une minute plus tard après un exploit personnel, pour son 27e but en sélection.

Le duo Kaka-Oscar faisait énormément souffrir la défense irakienne qui allait craquer trois nouvelles fois.

C'est d'abord Neymar, très bon lui aussi, qui a lancé Hulk pour le quatrième but (56e), avant de s'offrir une réalisation (76e). Le futur parisien Lucas Moura, qui venait d'entrer en jeu à la place de Kaka, concluait avec éclat (80e) le feu d'artifice, à sens unique, de la Seleçao.

Les Irakiens, dirigés par le Brésilien Zico, ne se montraient guère dangereux puisqu'il fallait attendre l'heure de jeu pour les voir inquiéter le gardien Diego Alves.

Le Brésil aura de nouveau l'occasion de briller, en match amical face au Japon, mardi prochain, à Wroclaw, en Pologne.

bur/sk/jmt

PLUS:afp