NOUVELLES

Le pasteur controversé Terry Jones tente d'entrer au Canada

11/10/2012 12:28 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Le pasteur américain, Terry Jones, qui a fait les manchettes en 2011 pour avoir brulé le Coran, doit participer, jeudi, à un forum à Toronto sur la liberté d'expression. Originaire de Floride, il tente jeudi de traverser la frontière à Windsor.

L'Agence des services frontaliers du Canada le retient pour une inspection secondaire au poste frontière du pont Ambassador, selon le porte-parole de Terry Jones.

L'événement auquel il doit participer s'intitule Canadians united against terror (Canadiens unis contre le terrorisme). Une discussion devrait avoir lieu au sujet du film anti-islam, L'innocence des musulmans qui a déclenché une vague de manifestations et de colères au Moyen-Orient.

Les organisateurs soutiennent que la vidéo ne sera pas montrée pendant l'événement. Au lieu de ça, un débat sera organisé sur la question de savoir si elle doit être diffusée.

Un imam de Windsor a rappelé à Terry Jones qu'il ne peut pas venir au Canada et dire tout ce qu'il veut. « On peut l'autoriser à venir au Canada. Il doit juste respecter la loi au Canada » soutient Sayed Ali. « Il ne peut pas insulter l'autre en vertu de la liberté d'expression. Vous ne pouvez pas humilier l'autre. Vous ne pouvez pas discriminer l'autre », ajoute-t-il.

L'Agence des services frontaliers du Canada peut refuser l'entrée du pays à Terry Jones si elle considère qu'il représente une menace pour la sécurité.

L'évenement doit commencer à 18 h sur la pelouse de Queen's Park.

Plus d'informations à venir.

PLUS: