BIEN-ÊTRE

Le Nobel de Littérature attribué au Chinois Mo Yan

11/10/2012 11:37 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Le prix Nobel de littérature 2012 a été décerné jeudi à l'écrivain chinois Mo Yan pour son "réalisme hallucinatoire", a annoncé l'Académie suédoise.

Mo Yan "avec un réalisme hallucinatoire unit conte, histoire et le contemporain", relève l'Académie.

Né en 1955, Moyan (pseudonyme de Guan Moye) a grandi à Gaomi, dans la province du Shandong, en Chine orientale, précise un communiqué de l'Académie suédoise.

"Mo Yan, en associant imagination et réalité, perspective historique et sociale, a créé un univers qui, par sa complexité, rappelle celui d'écrivains tels William Faulkner et Gabriel García Márquez, tout en s'ancrant dans la littérature ancienne chinoise et la tradition populaire du conte", ajoute l'Académie.

Outre les romans, il a publié un grand nombre des nouvelles et des essais sur des sujets divers, et il "est considéré, malgré son jugement critique sur la société, comme un des écrivains les plus éminents de son pays", poursuit l'Académie.

Parmi ses oeuvres figure Fengru feitun (1996), en français Beaux seins, belles fesses (2004), qui est une vaste fresque historique décrivant la Chine du XXe siècle à partir du portrait d'une famille.

En 2000 un prix Nobel de littérature avait récompensé Gao Xingjian, un écrivain d'origine chinoise naturalisé français en 1997.