NOUVELLES

Le Dr Ferrari encore sous la loupe

11/10/2012 12:02 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Le médecin italien au coeur du scandale de dopage dans lequel est plongé Lance Armstrong pourrait faire face à des accusations criminelles.

Au cours d'une rare entrevue, le procureur de Padoue, Benedetto Roberti, a aussi réclamé la mise sur pied d'une agence internationale du même type qu'Interpol, consacrée exclusivement aux enquêtes internationales pour contrer le dopage, comme celle lancée dans le dossier Armstrong.

Roberti mène une enquête en profondeur sur les agissements du Dr Michele Ferrari depuis plusieurs années. Une partie de cette enquête a été utilisée par l'Agence antidopage américaine (USADA) pour la rédaction de son rapport de 200 pages. Dans ce rapport, l'agence explique en détail pourquoi elle a banni à vie Armstrong et ordonné que lui soient retirés ses sept titres du Tour de France.

Par ailleurs, le Comité international olympique a indiqué jeudi qu'il se pencherait sur ce rapport de l'USADA afin de vérifier s'il n'y a pas lieu de lancer sa propre enquête, qui pourrait mener à des sanctions contre l'Américain. Armstrong a remporté le bronze au contre-la-montre des Jeux de Sydney, en 2000.


Associated Press

PLUS: