NOUVELLES

Le chef de la congrégation de la Légion de Christ quitte ses fonctions

11/10/2012 12:35 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

VATICAN CITY - CITE DU VATICAN (Sipa) — Le chef de la congrégation religieuse de la Légion du Christ, le père Alvaro Corcuera, a quitté ses fonctions, expliquant dans une lettre rendue publique jeudi qu'il manquait d'énergie pour mener à bien la réforme en profondeur que le Vatican a imposé à la congrégation.

M. Corcuera dit ne souffrir d'aucune maladie en particulier mais affirme ne pas "avoir la santé et l'énergie suffisante pour mener à bien la mission que le Vatican lui a imposée".

Cette congrégation catholique, proche du Vatican, s'est vue imposer une réforme après le scandale qui l'a éclaboussée en 2009 lorsque son fondateur, Marcial Maciel, aujourd'hui décédé, a été accusé formellement d'avoir abusé sexuellement de plusieurs séminaristes. Il s'est aussi avéré être le père de trois enfants.

En 2010, après un an d'enquête, le Vatican a déterminé que la congrégation avait été salie par M. Maciel et devait être "purifiée".

Les détracteurs de la Légion du Christ avaient alors exigé la dissolution de la congrégation, estimant que tous les responsables devaient quitter leur fonction pour qu'une véritable réforme soit possible.

Alvaro Corcuera a été un proche collaborateur de M. Maciel jusqu'en 2005, moment où il lui a succédé. Il a toujours nié avoir eu connaissance des faits. Il a par ailleurs reconnu cette année avoir été au courant en 2005 de la paternité du père Thomas Williams, une autre figure majeure de la congrégation. Il lui avait permis de prêcher sur la morale en toute connaissance de cause.

Le vicaire général Sylvester Heereman, 38 ans, remplacera le père Corcuera jusqu'à la prochaine assemblée générale de la congrégation qui se tiendra en 2013 ou 2014, précise la lettre, qui ajoute que le père Corcuera conservera son titre mais ne dirigera plus la Légion.

ic/AP-v0384/cf

PLUS:pc