NOUVELLES

Le bébé panda du zoo de Washington est mort d'une maladie du foie

11/10/2012 04:23 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Une maladie du foie causée par un manque d'oxygène a provoqué la mort du bébé panda né le mois dernier à Washington et décédé six jours plus tard, a annoncé jeudi le parc zoologique de la ville.

"La cause de la mort de notre bébé panda est une maladie du foie", a indiqué à la presse Suzan Murray, chef vétérinaire du zoo national de Washington, en annoncant les résultats d'une autopsie pratiquée sur la petite femelle qui pesait moins de 100 grammes.

"La mort de cellules du foie suggère un manque d'oxygène, et les médecins ont trouvé que les poumons n'étaient pas suffisamment développés, ce qui a empêché l'absorption d'oxygène", a ajouté Mme Murray.

"Les cellules du foie n'ont pas reçu assez d'oxygène et sont mortes, ce qui a entraîné le décès" de l'animal, a-t-elle expliqué.

Mme Murray n'a pas exclu que le petit panda, conçu par insémination artificielle, soit né prématurément. "C'est sûrement une possibilité", a-t-elle affirmé alors qu'on l'interrogait sur cette hypothèse.

La mère panda, Mei Xiang, avait donné naissance à son petit le 16 septembre, alors que les pandas en captivité sont notoirement réticents à se reproduire.

La mortalité des pandas au cours de leur première année de vie en captivité est élevée: 26% pour les mâles et 20% pour les femelles, selon le zoo.

L'appétit et le comportement de la mère sont, depuis la mort de son petit, redevenus quasiment normaux.

Les responsables du zoo souhaitaient que la mère élève son bébé naturellement. Ils étaient tous deux surveillés grâce à une webcam que l'on pouvait suivre sur internet, mais qui ne fonctionnait plus au moment de la mort du petit.

Le zoo de Washington a aussi indiqué qu'il allait prochainement discuter avec son partenaire chinois, l'Association chinoise de protection de la nature (China Wildlife Conservation Association), de la suite à donner à leur projet sur les pandas.

Une des possibilités serait que, soit la femelle panda Mei Xiang, soit le mâle Tian Tian, soit renvoyé en Chine pour être échangé contre un autre panda afin d'obtenir de meilleurs résultats en terme de reproduction.

Mei Xiang a déjà donné naissance, en juillet 2005, à un bébé panda mâle nommé Tai Shan, qui est retourné depuis en Chine.

Les pandas géants constituent une espèce en danger: il ne reste que 1.600 individus à l'état sauvage en Chine et 300 en captivité à travers le monde.

rom/ff-lor/are/mdm

PLUS:afp