NOUVELLES

Justin Rose fera face à Lee Westwood dans l'ultime duel de la Finale mondiale

11/10/2012 10:24 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

BELEK, Turquie - Justin Rose a battu Tiger Woods par un coup en demi-finale, jeudi, pour mettre la table en vue d'un ultime duel contre son coéquipier de la Coupe Ryder Lee Westwood en Finale mondiale de golf.

Les deux Anglais, qui ont fait partie de l'équipe européenne qui a remporté la dernière Coupe Ryder, s'affronteront samedi en grande finale de ce tournoi hors-concours auquel huit joueurs ont participé. Le vainqueur recevra une bourse de 1,5 million $ US et un montant de 1 million $ sera remis au perdant.

Rose a bien réussi son coup de cocheur de sable pour un aigle au 14e trou, une normale quatre, et il a ainsi pu clore avec une ronde de 69. Woods a joué 70, un coup sous la normale.

Westwood a établi un record de parcours en inscrivant un 61, 10 sous la normale, ce qui lui a permis de vaincre le Sud-Africain Charl Schwartzel par six coups et d'atteindre la grande finale. Westwood a réalisé deux aigles et huit oiselets, dont un au moyen d'un roulé de 50 pieds au dernier trou. Il aura pu mieux faire encore n'eut été d'un double boguey commis au quatrième trou.

«C'était une de ces journées où tout allait bien. Je suis content que mon élan soit bon en ce moment. Je n'éprouve pas de sensation de lendemain de veille après la Coupe Ryder, ce qui est bien, a commenté Westwood. On dirait que les coupes étaient de plus en plus grandes à chaque trou. C'est quelque chose que je n'avais pas vécu depuis un bon moment.

«C'est également très satisfaisant de jouer dans un tournoi comme celui-ci, et si Justin n'avait pas battu Webb Simpson plus tôt (jeudi), je n'aurais jamais eu l'opportunité de revenir sur le terrain et de jouer 61. J'ai profité d'un petit coup de chance.»

Rose a essayé de baisser sa casquette sur son visage quand sa balle au 14e trou a disparu dans la coupe. Même Woods a souri.

«J'avais de la difficulté en début de journée et ce coup-là au 14e a été le point tournant, a indiqué Rose. Dans un format match-play habituel j'aurais simplement remporté le trou, mais ici j'ai gagné deux coups sur Tiger et ça m'a aidé à remporter le match.»

Rose a ensuite réussi un oiselet au 13e trou, puis un aigle au 14e.

«J'avais deux coups d'avance à ce moment-là et tout à coup, je me suis retrouvé en déficit d'un coup avec quatre trous à jouer, a noté Woods. C'est frustrant de perdre par un coup, mais c'est la vie.»

Plus tôt jeudi, Woods a vaincu Rory McIlroy par six coups pour atteindre les demi-finales. Il a ainsi transformé le premier duel au sommet entre deux des meilleurs golfeurs au monde en affaire à sens unique.

McIlroy, le no 1 mondial, a été éliminé du tournoi hors-concours doté d'une bourse globale de 5,2 millions $ US après avoir connu un troisième piètre match de suite.

Woods a joué 64, sept coups sous la normale, pour signer sa deuxième victoire d'affilée cette semaine.

Les joueurs étaient de retour sur le terrain, jeudi matin, pour disputer les derniers matchs de groupe prévus mercredi qui avaient dû être reportés à cause d'orages.

De son côté, Rose a inscrit un 62 et battu le champion de l'Omnium des États-Unis Webb Simpson par cinq coups dans son dernier match du tournoi rotation. Il a du même coup conservé sa fiche parfaite à cette compétition.

Schwartzel a enregistré un score de 63, huit sous la normale, et défait l'Américain Matt Kuchar par deux coups pour obtenir un troisième gain de suite et atteindre la demi-finale.

Westwood a atteint le carré final en jouant 64, trois coups de mieux que Hunter Mahan.

PLUS:pc