NOUVELLES

Hollande: "la France n'interviendra pas" sous forme d'envoi de troupes au nord Mali

11/10/2012 01:16 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

PARIS - PARIS (Sipa) — "La France n'interviendra pas" au nord Mali sous forme d'envoi de troupes, a assuré jeudi François Hollande, même si Paris accepte de fournir un appui logistique, matériel, et de formation, dans le cadre de l'intervention militaire envisagée dans le pays.

"Si on nous demande notre appui logistique, c'est-à-dire matériel, un certain nombre d'informations, nous fournirons. Il n'y aura pas d'hommes au sol, pas de troupes française d'une manière ou d'une autre engagées", a affirmé le chef de l'Etat, dans une interview diffusée sur France 24, RFI et TV5.

Interrogé sur l'hypothèse d'un soutien aérien, "il ne nous est pas demandé", a-t-il répondu. "Nous ne pouvons, nous, intervenir à la place des Africains. On peut donner un appui matériel, on peut former, mais (...) la France n'interviendra pas", a-t-il poursuivi.

Le président français a souhaité "qu'il puisse y avoir une résolution aux Nations unies (...) dans les jours qui viennent sur le principe d'une force qui pourrait être déployée si les Africains en décidaient", avant "une autre résolution du conseil de sécurité pour mettre en oeuvre ce que pourrait être cette force".

Il a aussi dit ne pas croire à un possible veto de la Russie et de la Chine, comme dans le cas de la Syrie. "Toutes les nations sont conscientes de l'enjeu", a-t-il assuré. "Mais je vais être très clair: c'est aux Africains d'en décider".

AP-sc/co

PLUS:pc