NOUVELLES

Grand Prix du Japon - Le mano a mano Lorenzo-Pedrosa se poursuit à l'Est

11/10/2012 08:11 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Les Espagnols Jorge Lorenzo (Yamaha) et Dani Pedrosa (Honda), seuls encore en lice pour le titre MotoGP cette saison, vont poursuivre leur mano a mano, ce week-end au Japon, avec probablement Casey Stoner (Honda) ou Andrea Dovizioso (Yamaha) comme témoins.

L'explication entre constructeurs japonais se fera à domicile, comme pour les pneus Bridgestone, sur le Twin Ring Motegi, connu pour ses quatre grandes lignes droites qui engendrent autant de fortes accélérations que de freinages appuyés.

Dans ce contexte, les Honda, qui ont occupé quatre des cinq premières places l'an dernier, apparaissent avantagées.

"En général, ce n'est pas simple ici pour Yamaha car nous sommes un peu en retrait au niveau accélération mais en revanche, le freinage et notre entrée en virage font parties de nos qualités", a expliqué Lorenzo jeudi. Le Majorquin, qui possède 33 points d'avance sur le Catalan, cherchera "évidemment la victoire mais un podium sur les quatre courses restantes sera également bienvenu", a-t-il ajouté.

Pedrosa, qui avait signé, l'an passé sur ce circuit, sa première victoire en MotoGP, "cherchera à prendre du plaisir" au guidon de sa RC 213 V, soulignant que "la moto s'améliore constamment au fil des courses".

La grande inconnue proviendra de Casey Stoner, qui devrait être remis de sa fracture de la cheville droite occasionnée lors de sa chute à Indianapolis à la mi-août mais qui sera à cours d'entraînement.

Le double champion du monde de MotoGP (2007, 2011), qui dispute sa dernière saison, a déjà manqué le GP de République tchèque le 26 août, ceux de Saint-Marin le 16 septembre et d'Aragon le 30 septembre.

Sa rentrée était prévue initialement pour le Grand Prix d'Australie mais le bouillant pilote en a décidé autrement. "Tout le monde m'a demandé comment s'étaient passées ces vacances. Mais il ne s'agit pas de vacances quand vous devez rester allongé sans rien faire! Maintenant, je me sens frais et dispos et on verra comment je me tiens sur la moto vendredi. Le premier jour d'essais pourrait être piégeux après cette inactivité forcée", a souligné l'Australien, qui occupe la 3e place du classement général à 104 points de Lorenzo.

Enfin, l'Italien Andrea Dovizioso, qui, à Motegi en 2010, a réalisé la seule position de pointe de sa carrière en MotoGP, pourrait de nouveau faire parler de lui, dans le sillage de son podium acquis en Aragon fin septembre. Il devra néanmoins s'habituer au comportement de sa Yamaha, lui qui a brillé au Japon au guidon de Honda.

En Moto2, l'Espagnol Marc Marquez (Suter), qui dispose d'une avance confortable de 48 points sur son poursuivant direct, son compatriote Pol Espargaro (Kalex), devra néanmoins se méfier de l'Italien Andrea Iannone (Speed Up), qui l'avait battu l'an dernier.

Enfin, en Moto3, l'Allemand Sandro Cortese pourrait également prendre le large au Championnat du monde, qu'il domine avec 51 points d'avance sur l'Espagnol Luis Salom, mais trois pilotes différents - Salom, Cortese, Folger - ont remporté les trois dernières courses.

syd/gv

PLUS:afp