MONTRÉAL - Une entente de principe de cinq ans est intervenue entre la Ville de Montréal et ses cols bleus regroupés sous la section 301 du SCFP.

L'entente globale concerne le régime de retraite et le renouvellement de la convention collective qui arrive à échéance le 31 décembre prochain.

La ville estime que ce règlement pave la voie à de meilleures relations avec ses syndicats. Elle considère que ce dénouement négocié a permis de conclure les discussions plus de deux mois avant l'échéance de la présente convention.

Le directeur principal du Service du capital humain et des communications, Jean Yves Hinse, s'attend à ce que les différents groupes d'employés de la Ville de Montréal s'inspirent de cette entente dans leurs éventuelles négociations.

Du côté du syndicat, le président des Cols bleus, Michel Parent, juge avoir adopté une attitude de négociation sage et prudente.

Reconnaissant d'emblée que les difficultés de financement des régimes de retraite sont réelles et connues, M. Parent dit avoir préféré trouver un terrain d'entente plutôt qu'attendre que les solutions soient imposées par une tierce partie.

Les membres du syndicat devront maintenant se prononcer en vue d'entériner l'entente.