NOUVELLES

Accusation d'exploitation sexuelle sur une patiente de 99 ans à l'Hôpital de Hull

11/10/2012 10:39 EDT | Actualisé 11/12/2012 05:12 EST

Un ex-préposé aux bénéficiaires de l'Hôpital de Hull, à Gatineau, a été accusé, jeudi, d'exploitation sexuelle et d'agression sexuelle sur une patiente de 99 ans.

Selon la police, le Gatinois Yves Laplante, âgé de 44 ans, se serait livré à des attouchements et à des gestes de nature sexuelle sur une patiente alors que cette dernière était hospitalisée.

La Couronne s'est objecté à la libération de l'accusé. Il sera détenu jusqu'a 16 octobre au moment de son enquête sous cautionnement.

La chambre sous surveillance électronique

C'est un employé de l'Hôpital de Hull qui, le 15 septembre dernier, a fait part à ses supérieurs de doutes quant aux agissements d'un préposé aux bénéficiaires à l'égard d'une patiente. Celle-ci était hospitalisée depuis le 28 août, notamment pour des problèmes de santé mentale.

Le 18 septembre, les dirigeants de l'Hôpital ont décidé d'installer un système de surveillance électronique dans la chambre de la patiente. Le lendemain, les caméras auraient capté des images du préposé en train d'agresser sexuellement la dame. La direction a renvoyé l'employé sur-le-champ.

Questionnée sur sa décision de ne pas avoir retiré immédiatement le préposé du chevet de la patiente à la suite des doutes soulevés par un collègue, la direction répond qu'elle devait d'abord obtenir des preuves.

« Quand on a eu les allégations le 15 septembre, [...] on a tout de suite enclenché le processus. Le 18, la surveillance électronique a été installée. Le 19, il y a des faits qui ont été enregistrés. Tout de suite à partir de ce moment-là, il a été retiré. Il faut avoir un motif relativement sérieux pour congédier quelqu'un », explique Sylvain Dubé, directeur des communications au Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Gatineau.

L'ex-préposé aux bénéficiaires travaillait à l'Hôpital de Hull depuis environ sept ans.

PLUS: