NOUVELLES

Un Afghan offre une récompense pour l'assassinat de l'auteur du film anti-islam

10/10/2012 02:26 EDT | Actualisé 10/12/2012 05:12 EST

KABUL - KABOUL (Sipa) — Un imam musulman de l'ouest de l'Afghanistan a déclaré mercredi qu'il offrait une récompense de 300.000 dollars (232.000 euros) pour l'assassinat de l'auteur du film qui avait provoqué début septembre la colère des musulmans dans le monde.

C'est Mir Farooq Husseini, imam et porte-parole d'une organisation représentant plus de 450 écoles religieuses dans la province d'Herat, qui a effectué cette mise à prix.

D'après la justice américaine, l'auteur présumé du film "Innocence of Muslims" (L'innocence des musulmans) serait Mark Basseley Youssef, un chrétien copte d'origine égyptienne âgé de 55 ans. Dans le film, le prophète Mahomet est dépeint comme un imposteur, un coureur de jupons, et un homme assoiffé de sang.

Contacté par téléphone mercredi par l'Associated Press, Mir Farooq Husseini a qualifié l'auteur du film de "personne sale".

Le mois dernier, un ministre pakistanais avait déjà proposé une récompense de 100.000 dollars (77.000 euros) pour l'assassinat du réalisateur de "L'innocence des musulmans", avant d'être désavoué par le gouvernement.

Au moins trois noms ont été associés à l'auteur présumé du film Mark Basseley Youssef ces dernières semaines. Les documents de la justice américaine montrent que ce dernier a légalement changé son nom en 2002, qui était à l'origine Nakoula Basseley Nakoula. Mais l'auteur présumé n'a jamais notifié cette modification aux autorités fédérales, et celles-ci l'accusent d'avoir violé sa liberté conditionnelle.

Mark Basseley Youssef a en outre utilisé un troisième nom, Sam Bacile, directement lié au film.

Le film "L'innocence des musulmans" a provoqué des violences à répétition en septembre, causant la mort de plus de 50 personnes, dont l'ambassadeur américain en Libye.

mr/AP-v0392/pyr

PLUS:pc