NOUVELLES

La pizza s'invite dans le débat présidentiel aux États-Unis

10/10/2012 12:47 EDT | Actualisé 10/12/2012 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - À l'occasion du prochain débat présidentiel aux États-Unis, les deux candidats devront faire face à des questions délicates. Mais la plus controversée sera peut-être celle-ci: quelle est votre pizza préférée, celle à la saucisse ou celle au pepperoni?

La chaîne Pizza Hut propose des pizzas gratuites pendant 30 ans ou un chèque de 15 600 $ US à celui qui osera poser cette question au président Barack Obama et à son adversaire Mitt Romney lors du débat de la semaine prochaine, le deuxième depuis le début de la campagne.

L'offre menace de troubler un débat dont les questions porteront sur l'économie, le système de santé et d'autres dossiers d'intérêt national.

«Ce sera une perte de temps pour les candidats, les organisateurs du débat et tous ceux qui vont le regarder», déplore Mickey Sheridan, barman de New York et client assidu de Pizza Hut. La chaîne «devrait trouver une autre manière de se faire de la pub», estime-t-il.

L'initiative de Pizza Hut intervient au moment où les agences de publicité cherchent de nouvelles façons d'attirer les téléspectateurs, de plus en plus réticents aux publicités traditionnelles.

Le premier débat présidentiel du 3 octobre a enregistré une très forte audience, la plus importante depuis 1992 avec 67,2 millions de spectateurs, selon l'institut de sondage Nielsen.

Poser des questions absurdes à un candidat ou à un président n'est pas une première aux États-Unis. En 1994, une personne qui faisait partie du public avait demandé au président Bill Clinton s'il portait des caleçons ou des boxers. «Des caleçons, généralement», avait-il répondu.

PLUS:pc