NOUVELLES

Jeffrey Paul Delisle reconnaît ses activités d'espionnage

10/10/2012 09:18 EDT | Actualisé 10/12/2012 05:12 EST

Jeffrey Paul Delisle, de la Marine canadienne, reconnaît sa culpabilité aux trois chefs d'accusation d'espionnage portés contre lui.

Il s'agit de deux accusations de transmission d'information à une entité étrangère et d'une accusation d'abus de confiance. Les faits qui lui sont reprochés ont eu lieu de juillet 2007 à janvier 2011, à Ottawa et à Kingston, ainsi qu'à Halifax et à Bedford.

L'accusé devait subir son enquête préliminaire mercredi matin, à Halifax, mais son avocat a déclaré au juge que son client reconnaissait sa culpabilité à toutes les accusations. Les procédures ont cessé, et Delisle connaîtra sa peine le 11 janvier. Il pourrait recevoir une peine de prison à vie.

Jeffrey Paul Delisle, 41 ans, faisait partie de l'unité NCSM Trinity de la Marine canadienne, à Halifax. Ce service de sécurité suit le déplacement des bateaux qui entrent et sortent des eaux canadiennes. L'unité traite aussi des informations provenant d'autres pays de l'OTAN.

PLUS: