NOUVELLES

Israël: le trafic aérien interrompu à la suite d'une fausse alerte (radio)

10/10/2012 03:01 EDT | Actualisé 09/12/2012 05:12 EST

Le trafic aérien civil a été interrompu pendant quelques minutes mercredi matin en Israël à la suite d'une fausse alerte concernant l'intrusion d'un appareil non identifié dans l'espace aérien israélien, a annoncé la radio militaire.

L'aviation militaire a été placée en état d'alerte afin d'être prête à intervenir, a précisé la radio.

La fermeture de l'espace aérien constitue une mesure "exceptionnelle qui témoigne de la tension qui règne à la suite de l'infiltration samedi d'un drone d'origine inconnu dans l'espace aérien israélien", a ajouté la radio.

Cet avion sans pilote avait été abattu samedi dans le sud d'Israël, selon l'armée.

La radio militaire a pour sa part précisé que ce drone avait survolé le territoire israélien pendant une demi-heure et qu'une première tentative pour l'abattre au moyen d'un chasseur F-16 israélien avait échoué.

Ce n'est qu'à la deuxième tentative que le drone avait explosé.

La porte-parole de l'armée israélienne, Avital Leibovich, a qualifié l'opération de "succès" mais a refusé de préciser de quelle manière ce drone, qui ne transportait pas d'explosifs, avait été abattu.

L'armée israélienne a écarté l'hypothèse d'un drone venu de la bande de Gaza, et examine la possibilité qu'il ait été lancé par le Hezbollah chiite libanais, selon une source militaire citée par la radio publique.

En juillet 2006, l'armée israélienne avait abattu au-dessus des eaux territoriales israéliennes un drone du Hezbollah qui n'était pas armé ni chargé d'explosifs. Le 12 avril 2005, un autre avion sans pilote du Hezbollah avait réussi à survoler une partie du territoire du nord d'Israël sans être abattu.

jlr/agr/vl

PLUS:afp